De tous les champions du monde 2018, c’est sans aucun doute celui qui est désormais le plus loin de la sélection tricolore. A 34 ans, Adil Rami défend les couleurs de Boavista et a tiré un trait sur son histoire en Bleu. Pour autant, à l'occasion de la sortie de son livre Autopsie (édition Hugo Sport) qui sort jeudi, il a accepté de revenir longuement sur sa carrière auprès du Figaro.

L’occasion pour lui d’évoquer les entraîneurs qui ont marqué sa carrière au plus haut niveau. Avec une place toute particulière pour Didier Deschamps : "Pascal Planque, Claude Puel (Lille), Unai Emery (Valence, Séville) et Didier Deschamps sont mes plus belles rencontres, énumère-t-il d’abord. Deschamps, j'avais du mal avec lui au début. Je ne pouvais pas l'encadrer. Pire, je le haïssais. Maintenant, je le remercie. Quand on a gagné la Coupe du monde, je suis allé le voir pour m'excuser [...] Au début, il était trop strict, ne pensait qu'au travail. J'adore bosser, mais pas H24. Il faut aussi décompresser. On ne s'est pas toujours compris là-dessus".

Ligue des Nations
Griezmann est-il vraiment moins bon avec les Bleus depuis qu'il a signé au Barça ?
13/10/2020 À 19:06

Rattrapé par le col en 2018 pour être le quatrième défenseur central de la liste, Rami a accroché une étoile de champion du monde à une carrière qui n’en appelait pas forcément une. Une fierté évidente pour celui qui concède également qu’il aurait pu viser plus haut, en termes individuels : "J'aurais pu faire une plus belle carrière avec une meilleure hygiène de vie, admet-il. Trop de sorties, trop de filles et je n'ai pas fait attention à mon poids [...] Mon grand problème fut la bouffe. J'adore manger. Quand j'étais moyen c'est que j'avais deux ou trois kilos de trop [...] C'est dommage car quand je suis à 100 % physiquement, aucun attaquant au monde ne me fait peur".

Le champion du monde 2018, Adil Rami

Crédit: Getty Images

Coupe du monde
Voir le Qatar avec le Brésil, le dernier défi de Thiago Silva
09/10/2020 À 05:17
Coupe du monde
La Premier League rompt son accord de diffusion en Chine
03/09/2020 À 15:34