Getty Images

Tableau final : Après la sortie du Brésil, plus que jamais, l'Europe domine le monde

Après la sortie du Brésil, plus que jamais, l'Europe domine le monde

Le 06/07/2018 à 22:31Mis à jour Le 06/07/2018 à 22:59

COUPE DU MONDE 2018 - L'Uruguay et le Brésil ont subi la loi de la France et de la Belgique vendredi. Les deux voisins s'affronteront pour une place en finale. Les six derniers rescapés de ce Mondial viennent tous du Vieux Continent. Le champion du monde sera donc européen.

On ne sait pas encore qui sera sacré champion du monde le 15 juillet à Moscou. Mais on sait d'où il viendra : d'Europe. Après la victoire de l'équipe de France contre l'Uruguay (2-0) vendredi après-midi, puis celle de la Belgique dans la soirée contre le quintuple étoilé brésilien, la demi-finale du haut du tableau se jouera entre voisins.

Sachant qu'il ne reste que des équipes européennes dans le bas du tableau avant les deux derniers quarts de finale (Russie, Croatie, Suède, Angleterre), le trophée ne peut plus échapper à une nation émanant du vieux Continent et ce pour la quatrième fois consécutive. Jamais l'Europe n'avait remporté plus de deux titres de suite, et encore, cela n'était arrivé qu'une fois dans l'histoire, à travers le doublé italien en 1934 et 1938.

Le Mondial cul par-dessus tête

L'Europe fait donc la loi chez elle et ce n'est pas une si grande surprise. Lors du précédent Mondial organisé en Europe, en Allemagne en 2006, elle avait déjà trusté l'intégralité du dernier carré, avec l'Italie, l'Allemagne, la France et le Portugal. Il faut remonter à 1998 pour trouver trace d'une demi-finale en Europe avec une équipe venant d'un autre continent. C'était le Brésil.

En 2002 en Corée du Sud (Brésil, Corée du Sud), en Afrique du Sud en 2010 (Uruguay) et il y a quatre ans au Brésil (Argentine, Brésil), il y avait toujours eu au moins une équipe non-européenne dans le carré final. Mais, pour les Sud-Américains notamment, tout semble plus compliqué dans la phase finale se joue en Europe où, rappelons-le, seul le Brésil en 1958, en Suède, a réussi à triompher.

Autre évènement, avec l'élimination de la Seleçao, il n'y aura ni l'Allemagne ni le Brésil en demi-finales. C'est tout simplement du jamais vu depuis la toute première édition, qui avait réuni l'Uruguay, l'Argentine, les Etats-Unis et la Yougoslavie en demies. Il y avait toujours eu, au moins, une de ces deux nations, qui cumulent à elles deux pas moins de neuf titres. Le Mondial est cul par-dessus tête, et ce n'est peut-être pas fini. De fait, la France, avec un titre et une finale, sera quoi qu'il arrive l'équipe avec le plus gros CV historique dans ces demi-finales. Qui aurait imaginé cela ?

La tableau final de la Coupe du Monde
0
0