Kheira Hamraoui, victime d'une agression à coups de barre de fer en novembre, a porté plainte la semaine dernière pour "diffamation, injure publique, menaces et atteinte à la vie privée", a indiqué l'avocat de la joueuse du PSG à l'AFP. "Outre les atteintes caractérisées à sa vie privée, de fausses informations la concernant sont régulièrement diffusées sur les réseaux sociaux", a dénoncé Me Saïd Harir. "Ces affirmations mensongères alimentent les propos haineux et les menaces de mort qui lui sont adressés quotidiennement", a-t-il ajouté.
Une de ses plaintes, déposées au parquet de Paris, vise l'influenceur Marc Blata, accusée par Kheira Hamraoui d'"atteinte à la vie privée", "diffusion de fausses nouvelles", "harcèlement" et "publication en vue d'influencer des décisions juridictionnelles". Le journaliste indépendant Romain Molina est également visé, accusé de "harcèlement" et "publication en vue d'influencer des décisions juridictionnelles". Une plainte contre X pour "menaces" et "menaces de mort" a également été déposée.

"Dire que je fais le jeu des agresseurs est intolérable", rétorque Molina

D1 Arkema
Après Mbappé, le PSG double la mise : Katoto prolonge jusqu'en 2025
01/07/2022 À 15:11
"Ces accusations sont très graves, je suis extrêmement choqué. À aucun moment je ne cherche à influencer une décision de justice. Dire que je fais le jeu des agresseurs est intolérable", a rétorqué Romain Molina auprès de l'AFP, contestant toutes les accusations. Une autre plainte, cette fois avec constitution de partie civile et toujours déposée à Paris, accuse Marc Blata de "diffamation publique" et "injure publique" et Romain Molina de "diffamation publique".
Contacté sur Instagram, l'influenceur Marc Blata n'a pas répondu dans l'immédiat. La joueuse internationale française reproche à Marc Blata une série de vidéos publiées sur les réseaux sociaux où il annonce "avoir d'importantes révélations" à faire sur la vie privée de la joueuse, selon la plainte, consultée par l'AFP. Toujours selon le document, il "en profite pour colporter de nombreux mensonges la concernant".
Selon la plainte, Romain Molina est lui mis en cause pour une vidéo YouTube dédiée à cette affaire et "comportant de nombreux propos diffamants et mensonges concernant Madame Hamraoui, engendrant à nouveau une vague de propos haineux sur les réseaux sociaux". Hamraoui, 32 ans, a repris la compétition fin janvier avec le Paris SG, sans faire l'unanimité dans le vestiaire mais avec succès sur le terrain. Ses bonnes prestations lui ont valu d'être rappelée en équipe de France la semaine dernière par Corinne Diacre. "Il faudra faire preuve de beaucoup d'humanité, car Kheira est une victime dans l'histoire", a expliqué la sélectionneuse, appelant l'équipe à faire preuve "d'humilité et de cohésion" autour de l'ancienne Barcelonaise.
D1 Arkema
Katoto a pris sa décision et se prépare à l'annoncer : "C'est une question de jours"
23/06/2022 À 13:37
D1 Arkema
Katoto sur le PSG : "Il y a quelque chose qu'il faut changer"
16/06/2022 À 19:40