Le sportif a donc repris le dessus, après le malaise cardiaque de Christian Eriksen. Alors que le Danois va mieux, la rencontre a donc repris, ce samedi soir, et s'est achevée sur la victoire surprise de la Finlande, sur la plus petite des marques (1-0), lors de cette première journée du groupe B de l'Euro 2020. Au Parken Stadium de Copenhague, l'unique but de cette rencontre est l'œuvre de Joel Pohjanpalo (59e). Les Finlandais prennent les commandes de ce groupe, où figurent également la Belgique et la Russie.
Si cette rencontre a donc pu aller à son terme, c'est à la demande des joueurs, et notamment des Danois, après avoir eu des nouvelles rassurantes concernant Christian Eriksen, transporté à l'hôpital après son grave malaise survenu peu avant la pause (43e). Après cette interruption, qui a duré presque deux heures, les hommes de Kasper Hjulmand ont repris le contrôle du ballon (70% de possession), mais sans véritablement être en mesure de pouvoir remporter cette rencontre.
Euro 2020
Le soulagement : Eriksen dans un état stable et "éveillé" après son malaise
12/06/2021 À 17:04

Hojbjerg a loupé le penalty de l'égalisation

Ce sont même les Finlandais, pour leur toute première compétition internationale, qui ont inscrit le but qu'il fallait, sur leur seul tir de cette rencontre (contre 22 pour les Danois). A la réception d'un centre de Jere Uronen, Joel Pohjanpalo a placé sa tête et trompé un Kasper Schmeichel, pas exempt de tout reproche (59e, 1-0). Un petit quart d'heure plus tard, les locaux ont eu la balle de l'égalisation au bout du pied, sur un penalty obtenu par Yussuf Poulsen. Mais Pierre-Emile Hojbjerg n'a pas mis assez de puissance dans son tir du droit et Lukas Hradecky s'est couché tranquillement sur le ballon (74e).
Lukás Hrádecky n'est que le troisième gardien à sauver un penalty lors de sa première apparition en championnat d'Europe; après Przemyslaw Tyton en 2012 (Pologne contre Grèce) et Trols Rasmussen en 1988 (Danemark contre Espagne). Le portier du Bayer Leverkusen est certainement l'homme de ce match. Avant cette longue interruption, il s'était déjà interposé sur toutes les tentatives dangereuses adverses, devant Jonas Older Wind (7e), Hojbjerg (15e), Eriksen (18e) ainsi que Daniel Wass (42e).
Le Danemark, considéré comme l'un des outsiders de cet Euro, repart donc bredouille. Mais l'essentiel était évidemment ailleurs. Les Danois auront encore deux matches pour essayer de se rattraper, contre la Belgique, jeudi soir (18h), puis face à la Russie, le 21 juin (21h).
Euro 2020
Southgate : "Je suis tellement fier…"
07/07/2021 À 23:39
Euro 2020
La nuit anglaise aura duré 55 ans
07/07/2021 À 23:32