Les Tchèques ne sont pas les meilleurs amis des Néerlandais en compétition officielle, et les compatriotes de Tomáš Souček l’ont de nouveau démontré ce dimanche, en huitièmes de finale de l’Euro 2020 face aux Pays-Bas (0-2). Après une première période équilibrée, le match a basculé sur un carton rouge de Matthijs de Ligt, pour une faute de main volontaire et pour le moins inadaptée du joueur de la Juve en position de dernier défenseur (52e). L’équipe de Patrik Schick, qui a marqué pour la 4e fois dans cet Euro, retrouvera la tonitruante équipe du Danemark en quarts de finale pour un duel d’outsiders très alléchant samedi prochain, à Bakou.
Les Oranje restaient sur deux défaites consécutives face à la République tchèque, qui les avait empêchés de participer à l’Euro 2016 en France. La série de la Reprezentace va continuer, puisque les hommes de Jaroslav Šilhavý se sont imposés avec la manière ce dimanche à la Puskás Aréna de Budapest. La première période fut plutôt équilibrée, car si les Tchèques ont réussi à tenir le ballon dans les premières minutes, ils ont dû rapidement reculer, quand les hommes de Frank de Boer ont commencé à les attaquer dans la profondeur. Les coéquipiers de Denzel Dumfries semblaient même proches de l’ouverture avant la pause, sans un arrêt du gardien Tomáš Vaclík au premier poteau sur une tentative du défenseur du PSV Eindhoven (42e).
Qualif. Coupe du monde
Petite victoire, grosse conséquence pour les Pays-Bas
08/10/2021 À 20:37

De Ligt, le tournant

Si Matthijs de Ligt avait également réalisé un tacle salvateur dans les pieds d’Antonín Barák, seul dans la surface et dont le tir du gauche prenait la direction du but (38e), le jeune défenseur de la Juventus a précipité la sortie de son équipe. Sur un long ballon de Holeš, De Ligt a trébuché devant Schick et bloqué le ballon d’un très inopportun geste de la main gauche devant sa surface, en position de dernier défenseur. Alors qu’il avait écopé d’un carton jaune dans un premier temps, l’assistance vidéo de 2021 et l’arbitre russe, Sergei Karasev ne lui ont pas laissé le luxe de continuer : son exclusion a alors sonné le glas pour sa sélection (54e).
Les Néerlandais, de plus en plus bousculés, ont plié devant une très belle reprise de la tête de Tomáš Holeš (68e) et un but de Patrik Schick en fin de rencontre (80e), devant une arrière-garde totalement déboussolée. A nouveau en quart après 1996 (finale), 2004 (demi-finale) et 2012 (quarts), les Tchèques ont donc l’occasion d’atteindre le dernier carré pour la troisième fois. Tomáš Galásek, l’entraîneur adjoint de la Reprezentace qui était sur le terrain en 2004 lors de la dernière demi-finale de son pays et qui avait disputé le quart de finale vainqueur contre… le Danemark (3-0), doit en languir d’avance.
Qualif. Coupe du monde
Et revoilà Van Gaal : les comebacks de sélectionneurs, histoire d'une tradition néerlandaise
07/10/2021 À 22:02
Qualif. Coupe du monde
Depay rejoint le mythe Cruyff : "Je vise encore plus haut"
07/09/2021 À 21:40