Les Pays-Bas tranquilles. Face à une équipe d’Autriche pas inspirée et inexistante offensivement, les joueurs de Frank De Boer se sont de nouveau imposés à la Johan Cruijff Arena, et se sont qualifiés en 8e de finale (2-0). Memphis Depay a permis aux siens de prendre la tête, tandis que Denzel Dumfries, encore lui, a clôt la marque. Les Oranje prennent seul la tête du groupe C, qu'ils ne lâcheront pas quel que soit leur résultat lors de la troisième journée, tandis que l’Autriche jouera sa qualification au prochain tour lundi face à l’Ukraine.
Cette fois, ils n’auront pas tremblé. Quatre jours après leur match fou face à l’Ukraine (3-2), les Néerlandais n’ont pas laissé autant de suspense face à l’Autriche. Les coéquipiers de Marcel Sabitzer n’ont pas été au rendez-vous, et il est toujours plus facile de garder ses cages inviolées lorsque l’adversaire ne cadre qu’un seul de ses 9 tirs de la rencontre. Qui plus est, les joueurs de Franco Foda ont été abandonnés en début de match par leur capitaine, David Alaba.
Qualif. Coupe du monde
Petite victoire, grosse conséquence pour les Pays-Bas
08/10/2021 À 20:37
podcast

Depay décisif puis maladroit

Maladroit, le nouveau joueur du Real Madrid, positionné au centre de la défense dans le 3-5-2 de son équipe, a concédé un penalty évitable en écrasant le pied de Dumfries. Un cadeau tombé du ciel pour Depay, qui n’a pas tremblé au moment de son face-à-face avec Daniel Bachmann (1-0, 11e). L’ancien joueur de l’OL a été plus maladroit ensuite, manquant le cadre suite à une nouvelle erreur d’appréciation d’Alaba (24e) avant de vendanger une offrande de Wout Weghorst à six mètres (40e).
Les autres cadres de la sélection batave ont été au rendez-vous dans cette partie, à l’image de Matthijs De Ligt, qui faisait son retour en défense et s’est montré extrêmement solide, tandis que Frenkie De Jong a encore régalé au milieu. Les supporters parisiens auront également suivi avec délectation la nouvelle excellente partie de Wijnaldum. Mais l’autre grand monsieur de cette équipe des Pays-Bas en ce début d’Euro, c’est Denzel Dumfries. Le latéral droit, déjà auteur du but de la victoire face à l’Ukraine, a encore frappé.

Denzel Dumfries

Crédit: Getty Images

Après une magnifique passe de Depay pour prendre la défense autrichienne à défaut, Donyell Malen a mené le contre avant de servir le joueur du PSV, qui n’a plus eu qu’à propulser le ballon au fond des filets (2-0, 67e). Tout roule pour les Oranje, qui peuvent déjà sereinement envisager le prochain tour, contrairement à l’Autriche, qui devra se montrer beaucoup plus entreprenant en attaque face à l’Ukraine pour espérer atteindre pour la première fois de son histoire les huitièmes de finale.
Qualif. Coupe du monde
Et revoilà Van Gaal : les comebacks de sélectionneurs, histoire d'une tradition néerlandaise
07/10/2021 À 22:02
Qualif. Coupe du monde
Depay rejoint le mythe Cruyff : "Je vise encore plus haut"
07/09/2021 À 21:40