Et à la fin, ce sont les poids lourds du foot européen qui gagnent ? Ce célèbre dicton, utilisé jadis pour les matches de la Mannschaft, pourrait prochainement être réutilisé pour le football de clubs en Europe. Selon les informations de La Gazzetta dello Sport, révélées ce mercredi, l'UEFA aurait décidé de revoir ses plans concernant le fair-play financier, mis en place il y a dix ans lorsque Michel Platini dirigeait l'organisme européen. Des allégements de sanctions qui pourraient être annoncées dès jeudi.
L'idée de départ de l'ex-président de l'UEFA était ainsi d'empêcher les plus gros clubs de dépenser sans compter sur le marché des transferts pour éviter de creuser un trop grand écart avec leurs adversaires. Depuis une décennie, l'organisme européen demande aux clubs de ne pas dépenser plus qu'ils ne gagnent, avec un déficit annuel de 30 millions d'euros toléré. Trabzonspor et l'AC Milan ont été les plus sévèrement sanctionnées : les deux formations ont en effet été exclues de Coupe d'Europe. Pour Manchester City, le couperet est passé tout près, alors que le PSG et l'OM ont longtemps été dans le viseur du fair-play financier.

Les Bleus passent-ils à côté du meilleur de Benzema ?

Bundesliga
Le président du Bayern l'assure : "Le contrat de Lewandowski dure encore deux ans et il reste ici"
IL Y A UNE HEURE
L'UEFA aurait décidé de revoir sa copie alors que les clubs européens sont actuellement fortement touchés par la crise économique, découlant de la pandémie de coronavirus. Il serait désormais plus enclin à infliger des amendes plutôt que d'exclure des clubs de ses compétitions européennes. Pour le plus grand bonheur des plus grandes équipes et notamment du PSG qui rêve d'associer Lionel Messi à Neymar et Kylian Mbappé ?

28 buts avec le PSG mais une influence inégale : Mbappé réussit-il sa saison ?

Tokyo 2020
Maeda termine le travail des Japonais avec le 4-0 face aux Bleus
IL Y A UNE HEURE
Serie A
Ronaldo responsabilisé, Bonucci sanctionné, Rabiot sermonné : Allegri, come-back tonitruant
IL Y A UNE HEURE