FC BARCELONE - OSASUNA : 5-1
Liga - 21e journée
On n'énerve pas le Barça et Lionel Messi impunément. Dimanche, Osasuna a payé pour toutes les misères que Malaga et la Real Sociedad ont fait aux Blaugranas ces dix derniers jours. Les Basques semblaient avoir une ouverture lorsque Raoul Loe a ramené les deux équipes à égalité après 25 minutes de jeu. Puis Arribas a reçu un second carton jaune, provoquant un penalty d'une faute de main, et les Catalans ont pu dérouler au milieu d'une défense à la rue. L'occasion pour Lionel Messi de s'offrir un quadruplé et quelques nouveaux records : 200 buts en championnat avec le Barça, plus de 30 par saison sur les quatre derniers exercices, au moins un dans les onze dernières rencontres...
REAL MADRID - GETAFE: 4-0
Liga - 21e journée
Les Onze matches du week-end
PSG, Arsenal, Real : Des rires et des larmes
20/05/2013 À 09:40
Les Madrilènes jouent la moitié de leurs matches de championnat ces derniers temps mais cela suffit amplement. Après avoir infligé cinq buts à Valence en première période lors de la 20e journée (0-5), les joueurs de Mourinho en ont mis quatre à Getafe après la reprise (4-0). D’abord ménagé en vue du Clasico, Khedira a fait son entrée, le Real Madrid a enclenché la vitesse supérieure et Cristiano Ronaldo a signé un triplé en dix minutes. Le Portugais compte 21 réalisations en Liga cette saison et désormais 302 en club depuis le début de sa carrière.

Cristiano Ronaldo Mesut Ozil Real Madrid

Crédit: AFP

JUVENTUS TURIN - GENOA : 1-1
Serie A - 22e journée
A défaut de faire le spectacle pendant les 90 minutes de jeu, la Juventus a enflammé l'après-match. "C'est une honte ! Maintenant stop au fair-play", s'est emporté Antonio Conte devant la presse. Au coup de sifflet final, l'entraîneur italien s'était déjà offert une explication houleuse avec l'arbitre de la rencontre. L'objet de sa colère : une main de Granqvist dans la surface de réparation non sanctionnée d'un penalty dans les derniers instants du match. "Tout le monde a vu ce qu'il s'est passé", tonne Conte. Mais personne ne peut affirmer que Granqvist a mis la moindre intention dans son geste, au contraire. Résultat, la Juve n'a plus que trois points d'avance sur Naples.
SAMPDORIA - PESCARA : 6-0
Serie A - 22e journée
Il suffisait de demander à Mauro Icardi. Muette lors des deux dernières journées, la Sampdoria a retrouvé le chemin des filets. Et plutôt deux fois qu'une, dans le sillage de son jeune attaquant italo-argentin (19 ans). Dimanche, Icardi s'est offert un quadruplé, son premier avec les pros. Les derniers buts de la Samp, ils étaient déjà son œuvre, deux semaines plus tôt, face à la Juve (1-2). Formé à la Masia barcelonaise, né à Rosario, Icardi ne laisse pas insensible la Vieille Dame, pas plus que de nombreux clubs européens. Mais pour l'instant, il s'efforce de sauver son club génois, 13e avec six points d'avance sur le premier relégable. Un bel hommage à Riccardo Garrone, président de la Samp, décédé en début de semaine.

Sampdoria's Mauro Emanuel Icardi

Crédit: Reuters

PARIS SAINT-GERMAIN - LILLE : 1-0
Ligue 1 - 22e journée
Les Parisiens se souviendront peut-être de cette 22e journée comme d'un acte fondateur de leur conquête du titre. Plus que jamais cette saison, les hommes de Carlo Ancelotti ont remporté un match où ils méritaient tout sauf les trois points. Malgré le retour d'Ibrahimovic, ils n'ont cadré qu'à deux reprises. Et c'est sur un centre anodin d'Ezequiel Lavezzi que les Lillois se sont chargés de donner l'avantage au PSG, Aurélien Chedjou détournant au fond de ses filets un ballon mal maîtrisé par Steeve Elana. Pour les Dogues, il s'agit d'une nouvelle désillusion. D'autant plus que l'ouverture du score de Ronny Rodelin, refusée pour une position de hors-jeu de Nolan Roux, était bien valable.
STADE RENNAIS - OLYMPIQUE DE MARSEILLE : 2-2
Ligue 1 - 22e journée
2013 aurait très mal commencé pour l’OM si Jordan et André Ayew avaient participé à la CAN. Déjà buteurs face à Montpellier lors de la journée précédente (3-2), les deux frères ont remis ça à Rennes samedi (2-2). Depuis le début de l’année, ils ont trouvé le chemin des filets cinq fois en quatre rencontres et ont marqué, uniquement en championnat, 14 des 30 buts de l’OM soir 46,6%. On peut pour de bon évoquer une Ayew dépendance même si Elie Baup n’a pas manqué d’accabler Jordan pour son marquage hasardeux sur le premier but des Bretons.
OLDHAM - LIVERPOOL : 3-2
FA Cup - 4e tour
Les supporters de Liverpool se sont rapidement lassés. Pourtant, l'adversaire de Suarez and co, Oldham (littéralement "vieux jambon"), laisse la porte ouverte à nombre de jeux de mots plus ou moins sentis. Mais les jambons de l'histoire, ce furent les Reds, sortis par le 19e de Football League One (3e division) au terme d'un match à l'intensité insoupçonnable. Matt Smith est sorti de l'anonymat en s'offrant un doublé. Oldham, à l'instar de Leeds face à Tottenham (2-1), a ensuite tout donné pour préserver son avantage. Avec succès.
MANCHESTER UNITED -FULHAM: 4-1
FA Cup - 4e tour
Après s’être offert une demi-heure de mise en jambes le week-end dernier face à Tottenham (1-1), Wayne Rooney a définitivement signé son retour sur les pelouses anglaises après un mois d’absence (genou). Malgré quelques ratés, le buteur de Manchester, titulaire aux côtés de Javier Hernandez en attaque, a marqué son premier but depuis le 15 décembre et ainsi contribué au facile succès des Red Devilsface au pâle Fulham (4-1). Homme de chiffres, auteur de sept buts en huit rencontres, l’ancien d’Everton continue d’être décisif pour un Manchester en quête du trophée depuis mai 2004. Bonne nouvelle pour Rooney et consorts. Les deux dernières fois que Manchester a reçu et éliminé Fulham en FA Cup (1999, 2004), le club a remporté le trophée…

Manchester United's Wayne Rooney celebrates scoring against Stoke City during their English Premier League soccer match in Manchester

Crédit: Reuters

QPR- MK DONS (2-4)
FA Cup - 4e tour
Les Queens Park Rangers ont touché le fond. Non content d’être dernier de Premier League, le club londonien s’est fait sortir par MK Dons, formation de League One (D3), au 4e tour de la FA Cup (2-4) samedi. Plus que le résultat, c’est la manière qui inquiète. Menés 0-4 à la 56e minute, les hommes d’Harry Redknapp n’ont pas montré grand signe de révolte. Et toutes les attaques des visiteurs semblaient pouvoir se transformer en but. Après la rencontre, le manager de QPR a dit en substance "Voilà pourquoi je sillonne l’Europe à la recherche de nouveaux joueurs". Un désaveu terrible pour ses joueurs.
DEPORTIVO LA COROGNE - VALENCE : 2-3
Liga - 21e journée
A peine 30 secondes de jouées, but. Jonas ouvre le score pour Valence au Riazor. Tout juste 30 secondes à jouer, re-but. Au bout du temps additionnel, Ricardo Costa est venu conclure ce que son équipier brésilien avait entamé près de deux heures plus tôt. Entre temps, Valence et La Corogne se sont livrés un match fou. Avec des buts, des caviars et des expulsions. Entré en jeu en seconde période, le jeune Bernat a offert les buts décisifs à Valdez et Costa alors que le Depor menait. Mais réduits à 9 avec les sorties prématurées de Silvio et Paulo Assunçao, les Galiciens ont fini par craquer.
BORUSSIA DORTMUND - NUREMBERG : 3-0
Bundesliga - 19e journée
Et de huit buts inscrits sans en encaisser un seul. Après avoir fessé le Werder (0-5) le week-end dernier, le Borussia Dortmund a rossé Nuremberg vendredi. L'armada polonaise était en pleine forme avec un doublé de Jakub Blaszczykoswki avant que Robert Lewandowski donne son ampleur finale à la correction. Mais le Westfalenstadion concentrait alors l'essentiel de ses attentions sur un Turc. De retour à Dortmund, Nuri Sahin a été célébré par une ovation lors de son entrée en jeu à un quart d'heure du coup de sifflet final. Permettra-t-il au Borussia de combler son retard de douze points sur le Bayern ?

Sahin fühlt sich in Dortmund wohl

Crédit: SID

Les Onze matches du week-end
Cette fois, le Barça et le PSG ont conclu
13/05/2013 À 09:42
Les Onze matches du week-end
Ils ont empêché le Barça et le PSG de conclure
06/05/2013 À 12:40