FULHAM – MANCHESTER UNITED : 0-1
Premier League – 25e journée
Si Manchester United reste le  leader serein de la Premier League, il le doit à son éternel buteur, Wayne Rooney. Ballotés sur le terrain de Fulham par de valeureux Cottagers, les Mancuniens ont concédé de nombreuses occasions de but (poteau de Ruiz, tête de Senderos sauvée sur la ligne par Van Persie dans les arrêts de jeu…) mais ont su ramener de Londres les essentiels trois points grâce à un but tardif de l’attaquant anglais. Peu inspirés devant et avec un Robin Van Persie dans un jour sans, les Red Devils ont pu compter sur la régularité de Rooney pour s’extirper d’un sérieux traquenard. 
NEWCASTLE – CHELSEA : 3-2
Premier League – 25e journée
Les Onze matches du week-end
PSG, Arsenal, Real : Des rires et des larmes
20/05/2013 À 09:40
Moussa Sissoko pouvait difficilement faire mieux pour ses débuts devant son public à Newcastle. Alors que les Magpies étaient menés 1-2, l’ancien Toulousain, déjà auteur d’une prestation remarquable dans l’entrejeu, s’est mué en buteur providentiel. Il a d’abord égalisé en reprenant un ballon repoussé par Petr Cech, avant de donner la victoire à son équipe au bout du temps réglementaire d’une frappe à l’entrée de la surface qui a mis le champion d’Europe à genou (3-2). Déjà passeur décisif lors de la victoire à Aston Villa en cours de semaine (1-2), Sissoko a déjà mis l’Angleterre à ses pieds dès sa première semaine de l’autre côté de la Manche.

FOOTBALL 2013 Newcastle - Sissoko

Crédit: AFP

MANCHESTER CITY – LIVERPOOL : 2-2
Premier League – 25e journée
Daniel Sturridge a fait mal à son club formateur. Victime de la concurrence à Chelsea, celui qui vient de rejoindre Liverpool retrouve la grande forme et s’est montré sans pitié sur le terrain des Citizens. D’une frappe sèche du gauche, il a signé son troisième but en quatre matches de championnat avec les Reds alors que Dzeko, buteur mancunien était au sol. Si Liverpool, dominateur, a dû se contenter d’un nul, Sturridge a dignement fêté sa centième apparition en Premier League. Les joueurs de Brendan Rodgers peuvent encore espérer se mêler à la lutte pour la Ligue des champions. City, de son côté, laisse son voisin United conforter sa place de leader.
LORIENT – RENNES : 2-2
Ligue 1 – 23e journée
Le derby breton entre Lorient et Rennes (2-2) a tenu toutes ses promesses avant de se conclure sur une belle histoire. Alors que les deux équipes étaient à 1-1, Lorient pensait avoir fait le plus dur en reprenant l’avantage à dix minutes de la fin du match sur un but magnifique de Jérémy Aliadière. Mais Rennes a égalisé dans le temps additionnel par le jeune Axel Ngando… 20 secondes seulement après son entrée en jeu. Le gamin de 19 ans ne pouvait pas rêver une meilleure entrée en matière pour ses débuts pros. Et les Merlus en sont restés bouche bée !
GRENADE – REAL MADRID : 1-0
Liga – 22e journée
C’est le monde à l’envers pour le Real. Trois jours après avoir tenu tête au FC Barcelone en Coupe du Roi (1-1), le champion en titre a subi une défaite inattendue à Grenade (1-0), une équipe qui lutte pour son maintien en Liga. Ironie du sort, c’est Cristiano Ronaldo, plutôt habitué à endosser le costume du sauveur de la Maison Blanche, qui a précipité le revers des siens en marquant contre son camp à la 22e minute du jeu sur une déviation de la tête dans son propre but après un corner de Nolito. Un malheur qui symbolise bien ceux du Real en Andalousie cette saison : sur ces cinq défaites en Liga, quatre ont eu lieu sur les terres andalouses (FC Séville, Betis Séville, Malaga et Grenade).

Real Madrid's Cristiano Ronaldo reacts during their Spanish First Division match against Granada at Los Carmenes stadium in Granada

Crédit: Eurosport

VALENCE - FC BARCELONE : 1-1
Liga – 23e journée
Leo Messi a marqué au moins un but, lors de ses douze derniers matchs de championnat. Un nouveau record, pour lui mais aussi pour la Liga. A Mestalla, l’Argentin a permis aux Barcelonais de se sortir d’une situation compliquée, avec le 21e but de son incroyable série. Les Blaugranas étaient logiquement menés 1 à 0, à quelques minutes de la mi-temps, avant que Messi ne trouve la lucarne sur un pénalty provoqué par Pedro. Encore 48 réalisations et Messi deviendra le meilleur buteur de l’histoire de la Liga ! A ce rythme-là, Une trentaine de rencontres devrait largement lui suffire.
AC MILAN - UDINESE : 2-1
Serie A - 23e journée
Dans son opération remontée, le Milan AC peut désormais compter sur Mario Balotelli. Pour battre l’Udinese (2-1) et prendre la quatrième place, les Lombards s’en sont remis à un doublé de leur recrue star. Son premier but a été plein d’opportunisme (25e). Il aurait pu être suivi par un autre sans Padelli dans le but adverse, sur une frappe en lucarne puis un coup franc. Balotelli a finalement profité d'un penalty plus que généreux sur El Shaarawy pour marquer le second but  décisif (93e). Dans le jeu, il a souvent décroché, dans un rôle de pivot pour servir les autres attaquants en bonne position. Son premier match en rossoneri a été sans geste superflu, sobre et efficace.
NAPLES – CATANE : 2-0
Serie A – 23e journée
Si le Napoli talonne la Juventus Turin en tête de la Serie A, il le doit beaucoup à Marek Hamsik. Le milieu offensif slovaque a été le grand bonhomme de la victoire face à Catane (2-0). Après avoir ouvert le score, il a offert le but du break à Paolo Cannavaro, distribuant au passage sa 11e passe décisive de la saison en championnat. Seul Andres Iniesta (12) fait mieux dans les cinq grands championnats. Mais le plus impressionnant concernant Hamsik, c’est que, à seulement 25 ans, il a d’ores et déjà marqué contre toutes les équipes qui composent la Serie A cette saison. Catane était en effet la seule formation  qui manquait à son « palmarès ».
LEVERKUSEN - DORTMUND : 2-3
Bundesliga - 20e journée
Le choc des dauphins de Bundesliga, entre Leverkusen et Dortmund, a tenu toutes ses promesses. Un scenario riche en buts et rebondissements menant à (2-3), un penalty raté par un Blaszczykowski qui avait marqué son premier de la journée, des occasions à la pelle : les supporters de la BayArena sont passés par tous les états. Cueilli à froid et dépassé en première période, Leverkusen a tout donné après le repos, cédant juste après être revenu au score. Les coéquipiers de Kiessling se sont aussi heurtés à Langerak, titularisé de dernière minute après le forfait de Weidenfeller et auteur de deux parades miraculeuses. Le Bayer n’est plus invaincu à domicile.

Blaszczykowski (r.) trifft doppelt

Crédit: SID

PSV EINDHOVEN – ADO DEN HAAG : 7-0
Eredivisie – 21e journée
L’attaque mitraillette du PSV a encore frappé. Le club d’Eindhoven s’est offert le carton du week-end en Europe en passant pas moins de sept buts à l’ADO Den Haag (7-0). Après une entame plutôt tranquille, le leader du championnat néerlandais a forcé l’allure en deuxième période en inscrivant six buts à partir de la 57e minute de jeu. Mention spéciale pour les deux meilleurs buteurs de l’équipe, Georginio Wijnaldum (11) et Dries Mertens (10), auteurs chacun d’un doublé. Et au PSV en général qui, en l’espace de 21 journées, a d’ores et déjà inscrit la bagatelle de… 73 buts !
VITORIA GUIMARAES – FC PORTO : 0-4
SuperLiga – 17e journée
Jackson Martinez n’en finit plus de briller. Le buteur du FC Porto a désormais marqué lors des huit derniers matches qu’il a disputés avec les Dragons, toutes compétitions confondues. A Guimares (0-4), l’attaquant colombien s’est même offert un triplé avec deux buts de la tête et un du pied droit. Avec 18 réalisations en seulement 17 journées de championnat, Jackson Martinez marche sur les traces de ses illustres prédécesseurs, Jardel, Falcao ou Hulk, parmi les buteurs qui ont marqué le FCP de leur empreinte.
Les Onze matches du week-end
Cette fois, le Barça et le PSG ont conclu
13/05/2013 À 09:42
Les Onze matches du week-end
Ils ont empêché le Barça et le PSG de conclure
06/05/2013 À 12:40