Panoramic

Les transferts de mineurs, un jeu dangereux pour le Real Madrid aussi

Les transferts de mineurs, un jeu dangereux pour le Real aussi

Le 26/01/2015 à 12:13Mis à jour Le 26/01/2015 à 12:51

La Fifa a lancé des investigations pour déterminer si le Real Madrid a commis des infractions à la réglementation sur les transferts de joueurs de moins de 18 ans. Sur le même terrain, le Barça a déjà été sanctionné et ne pourra pas recruter avant janvier 2016.

Le Real Madrid et le FC Barcelone sont quasiment indissociables. Même dans les enquêtes de la Fifa. Le club merengue a rejoint son rival catalan dans le viseur du grand régent du football mondial. En cause, de possibles infractions à la réglementation sur les transferts de joueurs de moins de 18 ans. Le Barça a déjà été sanctionné et, privé de transferts sur deux périodes, ne peut plus recruter avant janvier 2016. Le Real fait désormais lui aussi l’objet d’une enquête, selon les révélations du quotidien madrilène As, lundi.

Le Real Madrid a très récemment fait parler de lui en recrutant le jeune talent norvégien Martin Odegaard, âgé de 16 ans. Début décembre, Mink Peeters (né en mai 1998) a également rejoint la Maison blanche. Et les Merengue sont actifs sur les pistes Augusto Batalla (River Plate, 18 ans en avril) et Hachim Mastour (Milan AC, 16 ans). Sur ces dossiers très visibles, le Real Madrid devrait avoir les moyens de se blanchir. D’autres cas, plus discrets, pourraient en revanche le mettre en difficulté.

Martin Odegaard avec Emilio Butragueno lors de sa présentation au Real Madrid

Martin Odegaard avec Emilio Butragueno lors de sa présentation au Real MadridPanoramic

" Le transfert international d’un joueur n’est autorisé que si le joueur est âgé de plus de 18 ans."

Mais la Fifa énonce ensuite trois exceptions dans lesquelles certains clubs s’engouffrent très régulièrement. Le transfert d’un joueur de moins de 18 ans devient possible :

  • Si les parents eux-mêmes devaient déménager dans le pays du nouveau club, pour des raisons indépendantes du football,
  • Ou si le transfert s’effectue dans l’Espace économique européen, pour un joueur entre 16 et 18 ans. Le club doit alors garantir l’éducation et la vie quotidienne du mineur,
  • Ou si le joueur et le club sont à moins de 50 kilomètres d’une même frontière.

Enquête sur 5 ans

Peeters, Odegaard et, éventuellement, Mastour répondent au deuxième critère. Ce n’est pas le cas de deux Vénézuéliens qui pourraient être à l’origine de l’enquête, selon As, après avoir rejoint le Real à 12 et 14 ans en 2012 et 2013. Ils avaient été intégrés aux effectifs pléthoriques de la Castilla, le centre de formation merengue, via un même intermédiaire argentin. Tous deux ont quitté Madrid depuis.

Pour déterminer si le Real a enfreint ses règlements, la Fifa enquête sur les relations entretenues par le club merengue avec des formations plus modestes. Selon As, le Real a des accords avec pas moins de 22 clubs de la région madrilène pour identifier et attirer de jeunes talents. La Fifa a demandé à la Fédération espagnole et à différents clubs de lui fournir toutes les informations concernant le Real et des joueurs mineurs depuis cinq ans. Les réponses étaient attendues pour la mi-janvier. Selon ce qui en ressort, le Real Madrid pourrait perdre beaucoup plus que de jeunes talents.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0