C’est ce qu’on appelle un sacré timing. Jeudi soir sur RMC, Eric Olhats a qualifié d’"impossible" un transfert d’Antoine Griezmann de l’Atlético au Real, la faute à un pacte de non-agression entre les deux clubs. Le conseiller sportif de l’attaquant madrilène a même confessé qu’une réflexion était menée sur un éventuel départ dès cet été, "parce que ça tape à la porte".
Qu’à cela ne tienne. Deux jours après cette sortie médiatique, le journal L’Equipe écrit tout l’inverse et croit savoir que "Grizou" restera à l’Atlético la saison prochaine avant de partir l’année suivante… au Real Madrid.
Liga
"Il y a réflexion, parce que ça tape à la porte" : le conseiller de Griezmann évoque un départ
06/04/2017 À 20:36

L'interdiction de transferts pourrait jouer

Pour gagner en crédibilité, le quotidien sportif avance alors que l’ancien de la Sociedad a assuré à ses dirigeants qu’il serait toujours Colchonero en 2017-2018, comme Diego Simeone, afin d’officier une saison dans le futur nouveau stade. Le joueur lui-même s'était mis en colère, deux semaines auparavant, pour répéter qu'il ne bougerait pas. Avant la sortie de son conseiller donc.
Autre argument avancé : celui de la sanction de la Fifa qui empêche pour l’instant l’Atlético Madrid de recruter jusqu’en janvier 2018. Les dirigeants espagnols espèrent un retournement de situation grâce au TAS vers mi-mai mais, en cas d’échec, il serait sportivement très dur de laisser filer Griezmann à l’été 2017 sans pouvoir le remplacer.
Enfin, concernant le fameux pacte entre les deux clubs de la capitale, L’Equipe affirme qu’il date des années 2000, quand l’Atlético n’était pas devenu une telle puissance à l’échelle nationale et européenne. "Les choses ont changé et les rouge et blanc regardent aujourd'hui les Merengue droit dans les yeux. Cet accord n'a plus de raison d'être et pourrait même sauter dans peu de temps", peut-on lire. Suffisant pour céder sa vedette à un concurrent direct ?

Antoine Griezmann face au Real Madrid cette saison.

Crédit: Eurosport

Liga
Mariano hérite du numéro 7 de Ronaldo
31/08/2018 À 13:10
Liga
Cette fois c'est sûr, on ne reverra plus Piqué avec la Roja
11/08/2018 À 16:19