Le Barça enchaîne mais ne convainc pas face à Leganés. Trois jours après leur large victoire (0-4) à Majorque, les Blaugrana ont traîné des pieds pour s’imposer (2-0) face à l’avant-dernier de Liga. Il aura fallu les fulgurances d’Ansu Fati (42e) et de Messi, sur penalty (69e), pour sauver la performance des hommes de Quique Setien qui assurent l’essentiel en reprenant provisoirement 5 points d’avance sur le Real Madrid en tête du championnat. Griezmann, encore trop discret mais qui a joué l’intégralité de la rencontre cette fois-ci, s’est vu refusé un but (66e).

Liga
Fati, première vedette de l’ère Koeman
IL Y A UN JOUR

C’est un match qui devait être une formalité mais qui a bien failli se transformer en traquenard pour le Barça. Les Blaugrana ont joué sur un train de sénateurs tout au long de la rencontre et aurait pu rapidement être mené au score après deux occasions coup sur coup de Guerrero pour Leganès (12e, 13e). Il aura même fallu attendre la demi-heure de jeu pour voir la première frappe barcelonaise.

Les maux sont toujours les mêmes. Peu de mouvement, peu de relais, l’attaque barcelonaise a manqué de créativité. Si Messi a tenté à de nombreuses reprises de créer des différences comme sur l’action qui a améné à son penalty transformé (69e), où il efface un adversaire d’un petit pont au milieu de terrain avant de résister au retour de trois défenseurs dans sa percussion, il est plus inquiétant de noter que les deux autres joueurs les plus remuants côté blaugrana ont été les jeunes Ansu Fati, qui a été récompensé d’un but (42e) après un bon travail de Junior Firpo, et Riqui Puig, entré en jeu à la 73e minute et qui s’est distingué par deux occasions en fin de match (88e, 89e).

Lionel Messi après son but sur pénalty

Crédit: Getty Images

Le Barça bientôt au révélateur du FC Séville

“L’indiscutable” Griezmann a cette fois-ci joué l’intégralité de la rencontre mais encore trop discret avec seulement 22 ballons touchées, n’a pas réussi à en profiter pour retrouver la confiance. Il s’en est pourtant fallu de peu pour l’attaquant français qui a cru doubler la marque à la réception d’un centre devant le but de Semedo, lancé par Messi sur le côté droit (66e). Mais l’arbitre est venu doucher la joie de l’ancien joueur de l’Atlético en signalant une position de hors-jeu du latéral portugais au début de l’action.

Malgré tout jamais véritablement inquiétés après la double occasion concédée en début de match, les hommes de Quique Setien ont fait le travail en remettant provisoirement le Real Madrid, qui jouent jeudi face à Valence, à cinq points derrière. Après Majorque et Leganés, c’est cependant un adversaire d’un autre calibre qui sera au rendez-vous du Barça lors de la prochaine journée. Les Blaugrana se rendent en effet sur le terrain du FC Séville (3e) vendredi et devront passer la seconde s’ils veulent conserver leur première place jusqu’à la fin du championnat.

Liga
Débuts parfaits pour le nouveau Barça de Koeman
IL Y A UN JOUR
Liga
"Plus rien ne m’étonne" : Messi tacle (encore) le Barça en rendant hommage à Suarez
25/09/2020 À 10:19