Ils ont fini par s'accorder. Après de longues semaines de négociations, le FC Barcelone et la Juventus Turin sont parvenus à un accord pour les transferts de Miralem Pjanic vers le club catalan et celui d'Arthur vers la formation italienne. Le Barça a annoncé lundi en fin d'après-midi l'arrivée du milieu bosnien pour 60 millions d'euros, plus 5 millions de bonus. Auparavant, il avait confirmé le départ du Brésilien à la Vieille Dame pour un montant de 72 millions d'euros, plus 10 millions de bonus. Si cette "échange" est désormais acté, les deux joueurs ne vont cependant pas changer de club avant que la saison actuelle ne soit bouclée avec la Ligue des champions au mois d'août.

Pjanic au Barça : tout pour s'intégrer, mais rien de nouveau à apporter

Transferts
En attendant Pjanic, le Barça se sépare d'Arthur
29/06/2020 À 15:26

Pjanic va ainsi quitter la Juventus Turin après quatre ans de bons et loyaux services au sein de la Vieille Dame. Arrivé en 2016 en provenance de la Roma pour 32 millions d'euros, l'ancien Messin et Lyonnais, âgé de 30 ans, a disputé jusqu'ici 171 matches sous le maillot turinois pour un bilan de 22 buts et 36 passes décisives. Il a signé un contrat de quatre ans avec le Barça, avec une clause libératoire de 400 millions d'euros. Arthur, 23 ans, avait débarqué au FC Barcelone il y a deux ans. Recruté au Gremio Porto Alegre pour 31 millions d'euros, le Brésilien a signé 4 buts et 6 passes décisives en 72 apparitions sous le maillot blaugrana. Il s'est engagé pour cinq ans avec la Juve.

Un arrangement entre amis

Les deux clubs voulaient boucler cet "échange" (dans les faits, il s'agit de deux transferts distincts), avant le 30 juin, date de la clôture des comptes de la saison. Elle va leur permettre de dégager une plus-value vitale dans cette optique. Dans les colonnes des revenus, les deux clubs vont pouvoir enregistrer la valeur totale de la rentrée d'argent (72 millions pour le Barça avec le départ d'Arthur, 60 pour la Juve avec celui du Pjanic). Alors que dans la colonne des dépenses, la somme est lissée sur le nombre d'années de contrat des deux recrues. On vous explique tout cela ici.

Arthur à la Juve pour 80 millions d'euros ou la bidouille comptable du Barça

Si cet arrangement entre amis était nécessaire d'un point de vue purement financier, la preuve de son intérêt sportif reste encore à établir. Le Barça récupère certes un joueur confirmé au plus haut niveau avec Pjanic, mais son âge déjà avancé et son intégration dans le onze de départ catalan avec des joueurs au profil relativement similaire comme Sergio Busquets et Frenkie de Jong posent question. De ce point de vue, la venue d'Arthur à la Juve semble avoir plus de sens. Le Brésilien a affiché une certaine irrégularité, mais il a encore le temps de développer son potentiel à son âge. Et son profil semble complémentaire avec ceux des milieux dont dispose le club turinois. Reste à le prouver sur le terrain. Et Arthur, souvent relégué sur le banc au Barça, a justement tout à prouver.

Liga
Un nul qui n'arrange ni Barcelone ni Séville
04/10/2020 À 20:58
Liga
Benzema ouvre son compteur, le Real retrouve la place de leader
04/10/2020 À 16:05