Un avenir qui interroge : en club mais pas seulement

Il ne s'en sort décidément pas. Les mois s'enchaînent et les blessures d’Ousmane Dembélé aussi. Depuis son arrivée au Barça en 2017, l'ancien Rennais (9 matches, 1 but cette saison) a pris un abonnement à l'infirmerie. Alors qu'il n'avait pas raté une seule rencontre pour des pépins physiques avec le Stade Rennais et Dortmund, il en est à 63 matches manqués en deux saisons et demie à Barcelone ! Un chiffre qui va forcément gonfler dans les prochains mois et donne le tournis à plus d'un dirigeant catalan.

Liga
Griezmann a frappé d'entrée : son but en vidéo
IL Y A 33 MINUTES

Avec cet enchaînement de blessures musculaires et tendineuses, les questions sur son hygiène de vie vont forcément revenir, sans grande surprise. Tout comme celles sur son avenir. En club mais pas seulement. Frustrés par son rendement, les Catalans, qui ont cassé leur tirelire pour l'attirer (125 millions d'euros), vont s'interroger sur la suite à donner à son aventure en Catalogne, qui vire au fiasco avec tous ses passages à l'infirmerie. Alors qu’ils avaient déjà tenté de l'incorporer dans le deal avec Neymar l'été dernier, les champions d’Espagne risquent de lui chercher une nouvelle porte de sortie. Sa fragilité et son envie de s’imposer dans un club qu’il a toujours voulu rejoindre vont cependant compliquer la donne. Mais la suite de sa carrière interroge aussi.

Promis à un avenir doré, l'ancien prodige rennais n'arrive pas à mettre un terme à ce calvaire et cette fragilité physique déroutante. A 22 ans, le champion du monde a certes encore de très belles pages à écrire. Il a le talent pour. Mais pourra-t-il y parvenir ? Tous ces pépins peuvent pourrir la suite de sa carrière, comme pour Abou Diaby ou Yoann Gourcuff. Alors que faire ? Doit-il changer son mode de vie pour éviter de les imiter ? Adapter son style de jeu ? Ou modifier sa préparation ? Autant de questions à se poser. Mais les réponses à trouver sont sûrement nombreuses. Et il est temps de prendre les bonnes décisions. Car devant une telle série noire, ce n'est pas qu'une question de malchance.

Ousmane Dembele

Crédit: Getty Images

Recruter, s'appuyer sur les jeunes : Que va faire le Barça ?

Le FC Barcelone a pris un nouveau coup de massue. Quelques semaines après la longue blessure de Luis Suarez, le club catalan, qui a en plus lâché Carles Perez à la Roma cet hiver, perd un nouvel atout de son attaque. La durée de son indisponibilité n'est pas connue. Mais la presse espagnole parle déjà de quatre mois. Une durée loin d'être anodine pour le Barça. La fédération espagnole permet en effet de recruter un nouveau joueur en dehors des fenêtres de transferts en cas de longue blessure (supérieure à cinq mois). Avec des exceptions : le joueur arrivant doit jouer en Liga ou être libre. Et il ne pourra évoluer qu'en championnat, pas en Ligue des champions.

Depuis l'annonce de la blessure de "Dembouz", les quotidiens catalans spéculent ainsi sur le profil type de ce remplaçant inattendu (Stuani, Wilian José, Carlos Bacca, Rodrigo…). Dans tous les cas et vu le moment de la saison, il ne sera pas facile à dénicher. Et Quique Setien risque surtout de devoir s'appuyer sur les jeunes du Barça pour compenser l'absence de Dembélé, qui va forcément peser sur la fin de saison catalane. En attendant, le trio Ansu Fati-Antoine Griezmann-Lionel Messi va devoir enchaîner les matches. Et les Blaugrana vont prier pour que les trois restent en forme.

Ousmane Dembélé et Antoine Griezmann se félicitent sous le maillot du FC Barcelone, le 24 septembre 2019.

Crédit: Getty Images

Cette blessure change-t-elle quelque chose pour les Bleus ?

C'est malheureux à dire. Mais ça résume aussi l'année 2019 noire de Dembélé. Si l'ailier explosif manque l'Euro avec cette blessure – ce qui se profile -, ce n'est pas un séisme pour Didier Deschamps. Pourquoi ? Tout simplement car les champions du monde ont appris à faire sans lui. Et depuis pas mal de temps maintenant. La dernière sélection de l'ancien Rennais, qui n'a joué que deux minutes lors des quatre derniers matches du Mondial 2018, remonte à novembre 2018 aux Pays-Bas (2-0).

Depuis, Kingsley Coman, actuellement blessé, a pris la lumière. Avec la baisse de forme de Thomas Lemar, l'absence prolongée de Florian Thauvin et cette nouvelle blessure de Dembélé, Deschamps a cependant moins de choix pour occuper ses ailes, où il apprécie d'aligner Blaise Matuidi. De quoi penser que Nabil Fekir, Dimitri Payet ou Anthony Martial, même s'il joue dans l'axe à Manchester, pourrait refaire parler d'eux à Clairefontaine.

Liga
Suarez et Vidal non convoqués pour le premier match amical, Messi bien présent
12/09/2020 À 12:24
Liga
Messi en fin de contrat en 2021 : qu’est-ce que ça change pour ses courtisans ?
05/09/2020 À 12:08