C'est une page qui se tourne. Et pour Luis Suarez, c’est compliqué à encaisser. L'attaquant uruguayen, devenu indésirable dans un FC Barcelone obligé de dégraisser pour assainir ses finances, a été contraint de quitter le Barça pour rejoindre l'Atlético Madrid. Mais ce transfert n'est pas si simple à gérer pour l'ancien joueur de Liverpool ou de l'Ajax Amsterdam. Il ne s'en est pas caché dans une conférence de presse organisée par le club catalan ce jeudi. "C'est difficile de partir", a-t-il tout de suite avoué avant de fondre en larmes. "Quand le club te dit qu'il ne compte pas sur toi, tu dois l'accepter. C'est dur, ça demande beaucoup, mais il faut l'accepter, c'est la réalité de ce qu'il se passe dans le football", a-t-il insisté.

Arrivé en Catalogne en provenance de Liverpool pour plus de 80 millions d'euros en 2014, Luis Suarez a vécu de très belles années chez les Blaugrana. La MSN, ce trio redoutable avec Messi et Neymar entre 2014 et 2017, aura notamment marqué l'histoire en faisant des ravages en Espagne et en Europe. Et s'il part contre sa volonté devant l'opération dégraissage imposée par le Barça et alors que Ronald Koeman ne comptait pas sur lui, il n'oublie pas le reste. Et toutes ces belles années. "Je suis très fier de tout ce que j'ai fait ici. Au FC Barcelone, tu dois constamment briller au maximum et tu ne sais jamais combien d'années cela peut durer. Donc je suis fier d'avoir tenu (si longtemps) à ce niveau et d'avoir toujours performé de la meilleure manière", avoue-t-il. "Je veux remercier le club pour m'avoir fait confiance alors que je venais de faire une erreur", ajoute-il en référence à sa morsure sur Giorgio Chiellini au Mondial 2014.

Liga
Pourquoi le Barça ne sort plus de Xavi ni d'Iniesta ? "Il faut attendre que le club soit en ruines"
24/10/2020 À 14:52
Mes enfants m'auront vu jouer avec le meilleur de l'histoire du football

Plus que ses titres (quatre Liga, quatre Copa del Rey et surtout une Ligue des champions) ou ses récompenses individuelles (deux Souliers d'Or de meilleur buteur européen en 2014 et 2016), Suarez reste marqué aussi par l'aventure humaine qu'il a vécue à Barcelone. Et notamment, sa relation avec Lionel Messi, dont il est devenu l'acolyte très vite. "Tout le monde connait la relation que l'on a. Quand je suis arrivé à Barcelone, certains disaient 'Attention avec Leo, avec les attaquants...'. Mais maintenant, après de nombreuses années, Leo se porte à merveille avec cet attaquant. Mes enfants m'auront vu jouer avec le meilleur de l'histoire du football ".

Troisième meilleur buteur de l'histoire du club catalan (198 buts) derrière Messi et le mythique César Rodriguez, Luis Suarez met donc fin à un chapitre de sa vie. Qui contient sûrement les plus belles pages. Mais il n'a pas dit son dernier mot. "Je veux montrer que je peux continuer d'être performant à un haut niveau", prévient-il. Ça tombe bien, il a encore de belles choses à donner à 33 ans, comme en témoigne son exercice 2019-2020 bouclé à 21 buts et 12 passes décisives en 36 matches pour le Barça, toutes compétitions confondues. Mais le Barça restera bien dans un coin de sa tête et de son cœur. "Je suis un 'culé' pour toujours", conclut-il.

Liga
Un nul qui n'arrange ni Barcelone ni Séville
04/10/2020 À 20:58
Liga
Benzema ouvre son compteur, le Real retrouve la place de leader
04/10/2020 À 16:05