La contre-attaque du PSG n'a pas vraiment eu d'effet. Alors que le club parisien et la LFP ont décidé de prendre le taureau par les cornes en lui adressant des lettres pour le mettre en garde, Javier Tebas continue ses attaques incessantes. Le président de la Ligue espagnole a ainsi remis ça ce dimanche lors d'une interview accordée au quotidien catalan Sport. "Force est de constater que ce que fait le PSG est intolérable", a lancé Tebas, toujours aussi agacé d'avoir vu ses principaux atouts Neymar et Lionel Messi s'envoler à Paris loin du football espagnol
Le patron de la Liga garde une dent contre le Paris Saint-Germain. Alors quand le journaliste de Sport le lance sur le sujet en lui demandant si l'UEFA est trop laxiste avec des clubs comme le PSG et Manchester City, il ne peut se retenir : "Le problème du fair-play financier actuel est qu'il intervient toujours a posteriori. Nous devons nous rappeler que le PSG et Manchester City ont été sanctionnés par l'UEFA et qu'ils ont été acquittés par le Tribunal arbitral du sport (ndlr : TAS). Il y a un problème. Le TAS n'est pas le Vatican de la justice sportive, loin de là. C'est un modèle qui doit être amélioré et appliqué plus tôt !", estime Javier Tebas.
Liga
Premier match, premier but : Falcao réussit ses débuts avec le Rayo
18/09/2021 À 14:41
Le football finira par avoir 20 cheikhs dans 20 clubs différents qui domineront tout
Pour Tebas - qui estime d'ailleurs au passage que Lionel Messi "n'est pas parti du FC Barcelone pour des raisons économiques" et que son départ aurait pu "être évité", le cas du FC Barcelone devrait même être pris en exemple alors que le club blaugrana a dû se serrer la ceinture cet été après avoir révélé une dette colossale suite à la crise. "Le Barça a dû respecter des règles. Et je peux vous garantir que les respecter les a beaucoup aidés à avancer dans cette crise. Je le répète, ce que fait le PSG ou City est intolérable, c'est du dopage", s'agace-t-il encore.
Lancé dans son argumentation, Javier Tebas se permet de livrer des chiffres qui étayent selon lui sa théorie : "Lors des trois dernières saisons, le PSG a injecté 800 millions d'euros. Et ses revenus commerciaux dépassent ceux de géants européens comme le Barça, Madrid ou United. C'est impossible. Ils sont hors du marché. Si cela continue, le football finira par avoir 20 cheikhs dans 20 clubs différents qui domineront tout", estime Tebas. Des chiffres surprenants sachant que les revenus commerciaux du PSG étaient en 2020 de 298 millions d'euros selon le dernier rapport du cabinet Deloitte publiés en janvier 2021. Contre 359.6 millions pour le Real, 340 millions pour le Barça ou encore 321 millions pour United…
Liga
Le fameux "burofax" révélé : Messi a bien fait le forcing pour quitter le Barça à l'été 2020
05/09/2021 À 16:38
Liga
Et maintenant, Mbappé s'éloignerait du Real
30/08/2021 À 09:04