C'était son 778e match avec le FC Barcelone. Dimanche dernier, Lionel Messi a ponctué sa saison en club par une défaite avec la formation blaugrana face au Celta Vigo (1-2). Il ne sera pas du déplacement à Eibar dimanche, dans le cadre de la 38e et dernière journée de Liga. Et toute la question est de savoir si l'Argentin connaîtra une 779e apparition sous le maillot barcelonais. Elle reste encore sans réponse. Le numéro dix barcelonais ne voulait pas parler de son futur avant la fin de l'exercice 2020-21. Cette heure a désormais sonné pour lui.
L'avenir dira s'il s'agissait de sa dernière saison au Barça. Si cela devait être le cas, l'histoire retiendra qu'elle aura été tout en contrastes. Messi a longtemps été méconnaissable, comme incapable de digérer une tentative de départ avortée l'été dernier. Cela s'est ressenti dans son rendement sur le terrain. Avec 7 buts en 14 matches sur la première moitié de la saison en Liga, le numéro 10 barcelonais a affiché des statistiques très éloignées de ses standards. Le changement d'entraîneur avec l'arrivée de Ronald Koeman aurait pu expliquer cette entame délicate. Mais il y avait autre chose.
Liga
Messi laissé au repos : et si c'était la fin de son aventure au Barça ?
21/05/2021 À 09:17

Un visage inédit

Mais c'est surtout son attitude détachée sur le terrain qui trahissait un mal-être inédit chez le joyau catalan. Et la preuve que ses performances ne dépendent pas seulement de sa forme physique. Aussi d'un contexte dont Messi fait partie intégrante. Il n'a jamais fait de doute que Messi exerçait une grande influence dans les coulisses de l'institution blaugrana. Qu'il soit lui-même rattrapé par des divergences de point de vue avec sa direction, au point où cela impacte son niveau de jeu sur le terrain, était en revanche une nouveauté. On ne lui connaissait pas vraiment ce visage.

Lionel Messi lors de FC Barcelone - Athletic Club en Liga le 31 janvier 2021

Crédit: Getty Images

Il est apparu au grand jour quand le Barça a changé de cap. D'abord avec la démission fin octobre de Josep Maria Bartomeu, avec qui le divorce était largement consommé. Puis avec le retour de Joan Laporta à la présidence du club catalan, officialisé en mars. D'un événement à l'autre, Messi est apparu transfiguré. Du joueur détaché qui trainait son spleen en début de saison, l'Argentin est passé au leader indispensable dont le Barça avait tant besoin pour mener à bien ses objectifs. Il n'a peut-être jamais autant semblé investi par cette mission.

Mieux que Mbappé et Lewandowski

Cela s'est, là-aussi, traduit dans son rendement. Messi a retrouvé toutes ses vertus pour signer une deuxième moitié de saison éblouissante, totalisant 28 buts toutes compétitions confondues depuis le coup d'envoi de l'année 2021. Personne ne fait mieux en Europe. Pas même Robert Lewandowski ou Kylian Mbappé. Mais cela n'a pas suffi. La victoire en Coupe du Roi ne peut masquer les désillusions d'une campagne manquée en championnat, où le Barça a laissé filer le titre sur la fin, comme en Ligue des champions, avec une élimination face au PSG dès les 8es de finale.

Lionel Messi (FC Barcelone) et Kylian Mbappé (PSG)

Crédit: Getty Images

Messi n'en a pas moins rappelé qu'il était toujours, à bientôt 33 ans, le joueur dominant qui possède six Ballons d'Or, un record, dans sa salle de trophées. Il a surtout prouvé qu'il restait totalement impliqué au sein du Barça. Cet attachement symbolisé par ce sourire radieux quand il est venu soulever le trophée de la Coupe du Roi après une prestation de haute volée face à l'Athletic Bilbao en finale (4-0). Comme si c'était le premier pour un joueur qui en totalise pourtant 35 sous les couleurs de son club formateur.

Un mois de juin décisif

Messi et le Barça ont besoin d'aller dans la même direction. Cette saison contrastée en a finalement été la plus éclatante des preuves. Et elle donne finalement un espoir à l'institution blaugrana de conserver son joyau. Mais il reste du chemin avant de le concrétiser. Le mois de juin sera décisif avec le résultat de l'audit des comptes du club catalan et l'assemblée des socios, comme nous l'expliquait Tracy Rodrigo dans Tour d'Europe cette semaine. Messi sait déjà qu'il devra consentir à une baisse de salaire s'il souhaite prolonger son contrat à Barcelone. Il semble prêt à faire cet effort. Mais pas forcément à n'importe quel prix.
Le projet sportif présenté par Laporta sera déterminant dans les négociations. Le président barcelonais prévoit une véritable révolution pour ramener au sommet un Barça sur le déclin depuis sa dernière victoire en Ligue des champions en 2015. Reste à savoir s'il pourra concrétiser ses ambitions et convaincre définitivement Messi de lier son avenir à son club de toujours. Si ce n'est pas le cas, le PSG se tient prêt à sauter sur l'occasion et le clan Messi serait sensible à cette opportunité, selon les informations du Parisien. Une saison contrastée vient de s'achever pour l'Argentin. Mais le feuilleton de son avenir est loin d'avoir livré son épilogue.

Laporta doit-il virer Koeman ? "Son Barça est moins dominant mais tellement plus vivant"

Liga
5 ans et 50% de ristourne : Messi devrait bien prolonger au Barça
14/07/2021 À 13:09
Liga
Un échange Griezmann - Saul pour mieux prolonger Messi, le plan du Barça
14/07/2021 À 10:30