Le Barca met la pression sur l’Atletico Madrid. Les joueurs de Ronald Koeman ont fait le nécessaire avant leur 8e de finale retour de Ligue des champions face au PSG en s’imposant 2 à 0 sur la pelouse d’Osasuna ce samedi soir. Jordi Alba (30e) et Ilaix Moriba (83e) sont les deux buteurs de la soirée. Lionel Messi a délivré les deux passes décisives. Ce succès leur permet de confirmer leur deuxième place de Liga (56 pts) et de revenir provisoirement à deux points de l’Atletico Madrid, qui compte deux matches en moins. Osasuna reste treizième avec 28 unités, à six longueurs de la zone rouge.
Le film du match

Messi double passeur

Liga
Piqué, admiratif mais pas craintif : "Benzema est à un très haut niveau… ça va être amusant"
IL Y A UNE HEURE
Avant le choc face au Paris Saint-Germain, Ronald Koeman n’a procédé qu’à deux changements après la "remontada" en Coupe du Roi face à Séville cette semaine (0-2, 3-0). Ousmane Dembélé, laissé sur le banc, a été remplac" par son coéquipier de sélection, Antoine Griezmann. Samuel Umtiti, lui, a remplacé Gerard Piqué, blessé. Malgré une belle équipe sur le papier, les Blaugranas sont entrés timidement dans le match face à des Rojillos bien en place. Osasuna a d’ailleurs lancé les hostilités.
Kike Barja a sollicité Marc-André ter Stegen en premier. Aux seize mètres, l’attaquant du club de Pampelune a obligé le portier allemand à se déployer (14e). Son compère d’attaque, Jonathan Calleri a suivi l’exemple (15e, 19e). Mais à la demi-heure de jeu, les Barcelonais ont pris les choses en main. Bien servi par Messi, Jordi Alba a fusillé Sergio Herrera du pied gauche avec une frappe puissante sous la barre (30e). Les Blaugranas sont finalement rentrés au vestiaire avec l’avantage en ayant marqué sur leur seul tir cadré de la première période.

Et maintenant, le PSG

Au retour de la pause, Ronald Koeman, visiblement insatisfait de l’animation offensive du premier acte, a décidé de faire entrer Dembélé à la place d’Umititi et de passer à quatre derrière. Rapidement, Messi a haussé le ton avec une superbe frappe du pied gauche depuis l’entrée de la surface, obligeant Herrera à plonger (48e). Mais malgré quelques éclairs de l’Argentin et quelques fixations de Dembélé, les Blaugranas ont peiné à se procurer des actions.
En installant un faux rythme, le Barca a réussi à maintenir le pied sur le ballon et à ne laisser quasiment aucun espace aux Rojillos afin de s’approcher de la cage de ter Stegen. Finalement, en fin de match, Ilaix Moriba, entré en jeu un quart d’heure avant, a fait le break. Servi par le sextuple ballon d’Or à l’entrée de la surface, le joueur formé à la Masia, a feinté son adversaire avant d’enrouler sa frappe (83e). Le premier but en professionnel pour le jeune milieu de 18 ans.
Grâce à ce succès sur la pelouse de l’Estadio El Sadar, le FC Barcelone enregistre un seizième match consécutif sans défaite en Liga et compte désormais 56 points, leur permettant de revenir à deux longueurs de l’Atletico Madrid, le leader, qui affrontera le Real Madrid à domicile ce dimanche. Auteurs d’un match efficace mais pas flamboyant, les joueurs de Ronald Koeman font le plein de confiance avant leur 8e de finale retour face au PSG. Cette semaine, les Blaugranas ont envoyé un message fort aux hommes de Mauricio Pochettino en se qualifiant contre le Séville FC en s’imposant 3-0 au Camp Nou, après s’être inclinés 2-0 en Andalousie. En outre, depuis le match face au champion de France en titre, les Barcelonais n’ont encaissé qu’un seul but en cinq matches.

Course depuis le milieu et pétard du gauche en lucarne : le but magnifique de Mbappé

Liga
Gare au trompe-l'œil : Le Barça ne va pas si mal, le Real ne va pas si bien
IL Y A 10 HEURES
Liga
Carnage en transition : comment Hazard peut se muer en facteur X du Clasico ?
HIER À 10:41