La tête des mauvais jours, forcément. Après avoir vu son équipe concéder sa première défaite de la saison, lors de la 6e journée, sur sa pelouse, face à Cadix (0-1), un promu après une prestation plus que poussive, Zinédine Zidane n’a pas mâché ses mots au moment de débriefer ce revers inattendu. "Il n’y a pas d’explication. Nous avons juste réalisé un mauvais match. On a eu faux partout. [Cadix] mérite la victoire", a-t-il expliqué, amer.

Aujourd'hui n'est pas un bon jour pour nous
Liga
Le penalty obtenu par Ramos ? "La VAR ne fonctionne que contre Barcelone"
HIER À 18:11

Le Real avait remporté trois de ses 4 matches disputés jusqu’ici, mais la Maison Blanche n’avait jamais vraiment donné la sensation de maîtriser pleinement son sujet. La preuve avec ces victoires à l’arrachée face au Betis (2-3) ou le Real Valladolid (1-0), tandis que la victoire obtenue face à Levante avant la trêve n’avait pas franchement soulevé plus d’enthousiasme.

Cette fois, le Real, dominé dans les grandes largeurs, n’a pas échappé à la sanction : "Ils ont eu deux ou trois occasions de tuer le match, a rappelé Zidane. Aujourd’hui n’est pas un bon jour pour nous. Vous devez accepter lorsque les choses ne tournent pas dans votre sens. Nous avons été trop justes physiquement et lorsque je fais des changements, ce n’est pas pour sanctionner un ou deux joueurs", a affirmé le ballon d’Or 1998.

Qui a, en plus, dû se priver de Sergio Ramos, son défenseur et leader d’équipe, en seconde période : "Il a un problème avec un de ses genoux, et c’était mieux de ne pas prendre de risque. J’espère que ce n’est qu’un petit pépin". Ou alors, la soirée de son équipe aura définitivement viré au cauchemar.

Liga
L’antisèche : Dans son jardin, Zidane met fin au débat
HIER À 17:04
Liga
Le Clasico de la déprime sourit au Real et à Zidane
HIER À 15:54