Neuf millions d’euros. Voilà ce qu’a déboursé le FC Barcelone sur le marché des transferts pour le moment. Une somme versée au Real Betis pour acquérir entièrement les droits du latéral droit Emerson Royal, que les deux clubs avaient acheté conjointement à l’Atlético Mineiro en 2019. Neuf millions et non pas une mais… quatre arrivées depuis le début de l’été. Car le Barça, bridé comme beaucoup par des difficultés financières, s’est donné pour mission de flairer les bons coups.
Eric Garcia, Sergio Agüero, Memphis Depay. Tous étaient en fin de contrat, tous étaient courtisé. Et tous ont terminé en Catalogne. Formé chez les Blaugrana, le défenseur de 20 ans ne s’est pas imposé du côté de Manchester City et vient renforcer un secteur qui en avait bien besoin. Le "Kun" a de son côté laissé une toute autre emprunte dans l’histoire des Citizens et vient donner plus de poids à une attaque qui ne pouvait durablement s’appuyer sur Martin Braithwaite. Quant à Memphis Depay, il répond à la demande de son ex-sélectionneur Ronald Koeman, qui voulait déjà l’attirer il y a un an et qui faisait lui aussi partie des joueurs libres les plus attrayants cet été.
Liga
5 ans et 50% de ristourne : Messi devrait bien prolonger au Barça
14/07/2021 À 13:09

Wijnaldum, entre échec et signe de maturité

Bien sûr, Koeman aurait également aimé s’offrir Georginio Wijnaldum, tout proche de signer après sa fin de contrat à Liverpool, mais qui a finalement préféré rejoindre le Paris Saint-Germain. Le seul échec du mercato barcelonais jusqu’ici… qui peut aussi être vu comme un signe de maturité : le Barça n’est pas tombé dans la surenchère pour un joueur qui a avoué que le salaire proposé par le PSG était plus important. Pour le moment, la vue d’ensemble est donc plus que correcte, avec un effectif qui a gagné en qualité.
Reste que si ce mercato est loin d’être terminé, plusieurs réserves peuvent être émises en l’état. La première concerne le dossier Lionel Messi, qui n’a toujours pas signé sa prolongation et qui sera libre le 30 juin. "Ce serait (sa prolongation) un pôle d'attraction de certaines opérations que nous essayons de conclure. Cela nous aiderait à bien des égards que Messi nous dise oui le plus tôt possible", a admis le président Joan Laporta dans un entretien accordé à La Vanguardia dimanche. Sans aucun doute LA priorité de l’été en Catalogne.

Leo Messi

Crédit: Getty Images

Des bonnes idées... et des risques

Mais avant de se projeter sur les conséquences du choix de l’enfant du club, l’analyse des premières recrues met en lumière une certaine prise de risque du Barça. Emerson reste sur deux saisons pleines au Betis mais n’a pas encore de références au très haut niveau. Pas plus, d’ailleurs, qu’Eric Garcia. Du haut de ses 33 ans, Agüero n’a disputé qu’une vingtaine de matches la saison dernière - pour six buts - et a manqué 41 matches pour pépins physiques sur les deux dernières saisons. Enfin, Depay avait échoué lors de sa première tentative dans un très grand club – Manchester United – et n’est jamais aussi épanoui que lorsque le jeu tourne autour de lui. Ce qui ne sera pas le cas à Barcelone.

Aguero

Crédit: Getty Images

Le cas des deux attaquants s’inscrit d’ailleurs dans une problématique plus large : le potentiel embouteillage dans le secteur offensif. En l’état, Leo Messi, Ousmane Dembélé, Ansu Fati (lorsqu’il sera de retour), Antoine Griezmann, Martin Braithwaite et Francisco Trincao seront en concurrence avec les deux recrues offensives de l’été. Et si la suite du mercato peut justement servir à rééquilibrer le tout, alors qu’un renfort supplémentaire dans le secteur défensif ne serait pas superflu, ce n’est pas vraiment la tendance que dessinent les dernières rumeurs, qui vont d’un intérêt pour Lorenzo Insigne à un possible échange Adama Traoré – Trincao.

Dembélé et Griezmann, deux dossiers à surveiller

En plus de Messi et de Braithwaite, qui n’est pas vraiment en odeur de sainteté, deux dossiers seront donc à surveiller de près dans les prochaines semaines : Ousmane Dembélé, enclin à prolonger selon Mundo Deportivo mais dont la récente blessure pourrait faire réfléchir le Barça, et Antoine Griezmann, que le quotidien Sport pousse vers la sortie en indiquant que Koeman lui préfèrerait Depay dans le même registre. Laporta a en tout cas promis plusieurs arrivées supplémentaires d’ici la fin du marché des transferts, et le Barça fera à coup sûr beaucoup parler dans les prochaines semaines. Mais entre bons coups, paris risqués et projections sur la suite, l’été a déjà été très animé.

Griezmann a-t-il encore un avenir au Barça ?

Liga
Un échange Griezmann - Saul pour mieux prolonger Messi, le plan du Barça
14/07/2021 À 10:30
Liga
Du podium du Ballon d'Or à laissé-pour-compte au Barça : Comment Griezmann en est-il arrivé là ?
09/07/2021 À 17:17