Voilà qui commençait à faire long. Neuf matches sans marquer, neuf matches à ressasser sa frustration, neuf matches à essuyer les critiques. C'est long, très long donc pour Antoine Griezmann. Alors autant dire que la victoire du Barça marquée par le doublé du champion du monde, a dû le soulager.

Liga
Pas de Messi, pas trop de soucis
IL Y A 14 HEURES

Plus que ses deux buts, couronnés d'une passe décisive pour Lionel Messi, le Français, qui a alterné entre l'aile gauche et l'axe, a montré beaucoup de confiance dans ses enchainements, dans ses prises de balle et dans sa conduite de balle. Et c'est sans doute là l'essentiel pour celui qui courait après ses sensations. "Griezmann retrouve confiance et il a réalisé une belle prestation, s'est félicité son coach Ronald Koeman. Il fait beaucoup de bien à l'équipe et travaille au service du collectif. Son efficacité va beaucoup nous apporter."

Antoine a été très bien

Si l'ouverture du score est heureuse puisque c'est Roberto Soldado qui a remis le Français dans le jeu, son second but au terme d'un enchainement contrôle soyeux et frappe croisée incarne la prise de risque et l'esprit d'initiative d'un Griezmann qui a retrouvé, l'espace de 90 minutes, ses esprits. A l'image aussi de sa passe décisive pour Lionel Messi après avoir remonté le ballon sur plusieurs dizaines de mètres avant de trouver l'Argentin.

Griezmann a-t-il encore un avenir au Barça ?

Les deux hommes ont échangé foule de câlins dans une rencontre marquée par leur complicité. Ils ont affiché une vraie complémentarité qui a fait la différence. "Leo (Messi), avec Antoine (Griezmann) et Ousmane (Dembélé), il a de la profondeur, a commenté le coach du Barça. Ousmane est différent d'Antoine, forcément, mais quand le ballon arrive dans la surface, il faut y être, et marquer. En cela, Antoine a été très bien."

Ce n'est pas la première fois que Griezmann crève l'écran même s'il a inscrit son premier doublé depuis.. son tout premier match avec le Barça en août 2019. Souvenez-vous de sa volée fantastique en novembre face à Osasuna ou de son lob parfaitement touché en juillet dernier contre Villarreal. Des buts qui intervenaient après de grosses périodes de doute. Problème, le Français n'a jamais enchainé. C'est tout l'enjeu désormais pour lui. Continuer de marquer, continuer de convaincre, parfaire son entente avec Messi et définitivement trouver sa place dans le collectif. Jusqu'ici, il n'y est jamais parvenu. Est-ce que ce samedi peut intervenir comme un tournant dans sa carrière catalane ?

Copa del Rey
Deux penalties ratés, une prolongation face à une D3 : Le Barça par un trou de souris
21/01/2021 À 22:26
Copa del Rey
Umtiti voit-il le bout du tunnel ?
21/01/2021 À 00:23