Imago

Ça chauffe à Lyon !

Ça chauffe à Lyon !
Par Eurosport

Le 19/06/2007 à 08:30Mis à jour

Après les déclarations très critiques de Sidney Govou, Juninho a répondu par presse interposée. En vacances au Brésil, l'ancien international auriverde met les choses au clair et veut une explication. L'ambiance risque d'être tendue lors de la reprise de

Le retour de vacances risque d'être bouillant à Lyon. Alors que l'OL vient d'enregistrer les signatures de Bodmer et Keita, un autre sujet se charge de remplir les colonnes des quotidiens. Et pas des moindres... Le torchon brûle entre deux cadres des sextuples champions de France : Sidney Govou et Juninho. Après avoir été égratiné dans la presse par son coéquipier pour notamment sa starisation, le Brésilien n'a pas tardé à réagir. Et règle ses comptes par voie de presse. "Govou ne doit se cacher derrière les autres et doit dire qui sont ces joueurs. Qu'il donne les noms ( ndrl :des joueurs mécontents)", s'emporte Juni dans le bi-hebdomadaire France Football.

Petit rappel des faits : dans le mensuel Lyon Mag paru le 8 juin, Sidney Govou avait lâché une vraie bombe. Interrogé sur les tensions au sein du vestiaire rhodanien, le milieu de terrain n'est pas passé par quatre chemins. Et il a désigné un joueur en particulier : son capitaine. "Le club a eu du mal à gérer les ego. D'où plusieurs problèmes relationnels dans l'équipe. Et le plus important concerne le rôle de Juninho", déclare Govou pour expliquer la baisse de régime des Gones au début de l'année 2007. "A partir du début de saison, Gérard Houllier et Jean-Michel Aulas ont décidé de proclamer Juninho star de l'équipe. Moi je m'en fous, mais ça a posé de gros problèmes à beaucoup de joueurs importants de l'équipe" , poursuit-il.

"Qu'il donne des noms"

Du lourd et pourtant l'international tricolore, qui a débuté sous le maillot lyonnais lors de la saison 1999-2000, ne s'est pas arrêté là. Il en a remis une couche : "Depuis des années, on formait une vraie famille à Lyon, mais cette saison, ça n'a plus été le cas. Il y a eu davantage de comportements égoïstes. En grande partie à cause de ce problème autour de Juninho", répète le joueur. Alors bien sûr, au vu de l'ampleur pris par cette affaire, Govou n'a pas tardé à démentir. "Les propos que l'on me prête ne sont que pure invention", assure-t-il. Mais voilà, le mal est fait.

En vacances au Brésil, Juninho n'a pas caché son mécontentement. "Si je le comprends bien, il prétend que certains joueurs seraient jaloux de moi en raison de mon prétendu statut de star (...). Ce n'est pas une mentalité de grand joueur de penser et de dire de telles choses" , a estimé le capitaine rhodanien dans France Football. Et il n'hésite pas à réclamer des explications : "Qu'il donne des noms! L'idéal serait que les joueurs parlent. Il faut écouter le nouvel entraîneur, écouter Govou. Et je le répète: il faut qu'il ait du cran, de la personnalité, et qu'il accepte de venir en public et de donner des noms". La reprise de l'entraînement du 2 juillet s'annonce tendue...

Glenn CEILLIER

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0