Imago

OM : Et maintenant ?

OM : Et maintenant ?
Par Eurosport

Le 14/06/2007 à 16:45Mis à jour

Alors que Franck Ribéry a rejoint le Bayern, l'OM n'affole pas le marché des transferts. Pour Pape Diouf, les 25 millions d'euros déboursés par le club bavarois ont compliqué la tache de l'OM. Mais le président ne s'inquiète pas de ce retard et continue d

Alors qu'Albert Emon souhaitait disposer de tout son effectif pour la reprise de l'entraînement, le 25 juin, force est de constater que l'OM a pris un léger retard sur le marché des transferts. Alors que Franck Ribéry s'est envolé pour le Bayern, seuls Vincent Gragnic (Libourne Saint-Seurin) et Jacques Faty (Rennes) sont arrivés pour renforcer l'effectif. Une situation qui n'inquiète pas outre mesure Pape Diouf. "L'envie et l'empressement nous amènent à avoir rapidement une idée précise de l'équipe espérée. Mais quand on est observateur de la vie du football, on se dit que nous sommes dans les délais. Il n'y a pas le feu à la maison. Je le dis avec force: je défie un seul supporter d'affirmer qu'il est plus désireux que moi de présenter une équipe compétitive", assure-t-il dans La Provence.

Avec le départ de Ribéry, Marseille dispose pourtant d'une enveloppe assez conséquente. Sur les 24 millions du transfert, seuls 16M seront réglés dès cet été, le solde sera réglé en 2008, soit 10M plus une rallonge de 4M si le club bavarois se qualifie pour la Ligue des Champions. A cette somme, on peut ajouter 4M pour le départ de Pegguy Luyindula au PSG, 1M pour le transfert de Gimenez et 300 000 euros pour Alain Cantareil (Lorient). Au total, les Phocéens peuvent donc tabler sur une enveloppe assez conséquente. "Celle-ci est élastique, précise toutefois Diouf. Il y a des profils de joueurs qui nous semblent être nécessaires pour donner un surcroît qualitatif. Au-delà, l'enveloppe peut-être enrichie par la cession de joueurs qui nous ont exprimé leur désir de partir".

"Quelque chose de pas net"

Mais le transfert de Ribéry a paradoxalement compliqué la tache des Olympiens. Car Marseille aurait préféré que la somme déboursée par le Bayern reste secrète. "Tout le monde sait que l'OM s'apprête à toucher un argent conséquent. Pour certains, cela résonne comme un signal pour changer les règles du marché" , explique ainsi Pape Diouf. Et le président dénonce certaines pratiques, preuve à l'appui : "Quand nous approchons le président de Troyes pour Paisley et qu'on s'entend dire: '2 millions' , on se demande sur quelle planète nous sommes. Dans le même temps, Auxerre ne nous propose même pas 1,5millions pour Maoulida. Il y a quelque chose de pas net". Jean-Claude Plessis n'avait-il pas déclaré que "si Ribéry vaut 25M, Karim Ziani en vaut bien 13"...

A l'époque du départ de Didier Drogba, vendu 36M à Chelsea, la situation était à peu près la même. Et l'OM avait alors dû dépenser 11 millions d'euros pour s'attacher les services de Luyindula. "Nous ne paierons aucun joueur au-dessus de sa cote", a cette fois prévenu Pape Diouf qui expose également ses priorités en matière de recrutement, notamment afin de préparer la Ligue des Champions : "1 - Garder une ossature forte. 2- Réduire au maximum la distance qui nous sépare d'un club comme Lyon et nous éloigner un peu plus de ceux qui nous talonnent".

Offre de 9M pour Cissé

Et les dossiers ne manquent pas. Le premier concerne Djibril Cissé mais les exigences de Liverpool posent problème. "Djibril est notre priorité, mais nous avons intégré qu'une discussion aussi serrée et dense que celle-ci peut également ne pas aboutir. Si tel était le cas, nous changerions notre fusil d'épaule" , avoue Diouf. Mais une dernière offre de l'OM de 9M, proche des 12M demandés par les Reds, pourrait faciliter la transaction. Les autres pistes qui restent d'actualité concernent Karim Ziani (Sochaux, 13M), Ludovic Giuly (Barcelone, 4M) ou Benoît Cheyrou (Auxerre, 5.5M) qui a déjà donné son accord à l'OM. La dernière rumeur fait état d'un vif intérêt pour Pascal Feindouno (ASSE), qui ne devrait pas disputer la CAN avec la Guinée. Mais le transfert de Cissé pourrait débloquer la situation. En tout cas, sur la Canebière, on semble avoir appris la patience.

Anthony PROCUREUR

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0