Imago

Monaco étouffe le derby

Monaco étouffe le derby
Par Eurosport

Le 19/04/2008 à 02:00Mis à jour

Monaco assure quasiment son maintien en s'imposant à Nice dans un derby parfaitement maîtrisé (0-2). Repliés mais organisés et très accrocheurs, les joueurs de Ricardo ont fait déjouer des Niçois impuissants. Déterminés, les visiteurs ont terminé le houle

NICE - MONACO : 0-2
Buts : Meriem (35e) et Almiron (90e)

Les dirigeants monégasques vont pouvoir préparer la prochaine saison. Le nouveau président Jérôme de Bontin a vécu son premier derby face à Nice mais aussi sa première victoire (0-2). Ce succès de prestige sur le terrain du rival local permet surtout à l'ASM de compter désormais 43 points, un total synonyme de maintien sauf énorme déroute lors des quatre derniers matches. Souvent friable cette saison, l'équipe de la Principauté a rempli son objectif en punissant une formation niçoise peu inspirée. La tactique mise en place par Ricardo a payé.

Déjà privés de Apam, suspendu, les Niçois doivent faire face à la rapide blessure de Cid (1e). Hognon, de retour d'une opération au genou et Yahia composent ainsi la charnière centrale des Aiglons qui peinent à entrer dans le match. Les Monégasques, eux, sont privés de nombreux talents offensifs et s'en remettent donc à leur organisation défensive et à un intense pressing pour résister à leurs voisins. L'OGCN monopolise le ballon mais s'entête à passer dans l'axe où Leko et Perez se montrent rugueux et écopent assez vite chacun d'un avertissement.

L'ASM sanctionne à l'extérieur

Monaco subit totalement le jeu mais profite d'un coup franc au milieu de terrain pour ouvrir le score contre le cours du jeu. Nenê hérite du ballon dans l'axe et lance parfaitement Meriem entre deux adversaires, l'ancien Marseillais s'en va battre Lloris d'une frappe croisée pour son premier but de la saison (0-1, 35e). Surpris sur leur pelouse, les Niçois perdent également Koné, victime de l'engagement du derby et touché aux adducteurs peu avant la pause. Si les nombreux cartons jaunes (10 au total) sont parfaitement mérités, celui de Nenê pour avoir marqué après le coup de sifflet de l'arbitre pour une position de hors-jeu imaginaire a le don d'agacer Ricardo (52e). Le coach des visiteurs retrouve pourtant vite son calme contrairement à son homologue Antonetti qui voit ses joueurs manquer de percussion. Ederson sur coup franc (58e) et Hellebuyck d'une puissante frappe (77e) alertent bien Roma mais le portier se montre impeccable. Après une magnifique percée, Rool est lui repris de justesse par Monsoreau (69e).

Les défenseurs monégasques conservent le dessus mais leurs interventions deviennent dangereuses. Déjà averti, Adriano est expulsé pour une faute sur Ederson au milieu de terrain (84e). Nice entend profiter de sa supériorité numérique mais Ricardo réagit et remplace Nenê et Meriem par Berthod et Gonzalez. L'Uruguayen démontre rapidement ses qualités techniques en déposant le ballon sur le pied droit d'Almiron qui inscrit le but du break (0-2, 90e). Dans les arrêts de jeu Pokrivac sèche Bamogo par derrière, prend à son tour un rouge et le match manque de dégénérer. Sous les huées du public du Ray, Nice enchaîne une quatrième défaite à domicile depuis janvier (plus deux nuls 0-0) et voit s'éloigner ses rêves d'Europe. Comme lors de son dernier déplacement à Strasbourg (victoire 2-0), Monaco a affiché un visage solide et réaliste et pourra terminer sa saison sans pression.

LA DECLA : Ricardo (entraîneur de Monaco)

"C'était un match difficile, parfois à la limite. Mais je félicite mes joueurs. Je m'attendais à cette performance. Nice nous a posé beaucoup de problème dans le jeu aérien. Mais on a su répondre et ils n'ont pas d'occasions. Il faut encore une victoire pour être sauvés. Plus tôt elle arrivera, mieux ça ira. Il y a eu quelques actions assez violentes, comme celle de Pokrivac. C'est dû au manque d'expérience. Mais Cyril (Rool) doit également prendre le rouge. Je tiens également à souligner le grand match de Camel Meriem".

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0