Les choses peuvent vraiment aller très vite en football. Mario Yepes ne dira pas le contraire. Ecarté de l'équipe première du PSG depuis le début de la saison, l'international colombien est sorti de l'ombre depuis un mois en retrouvant sa place de titulaire au sein de la défense centrale parisienne. Un retour en grâce inattendu tant l'ancien joueur de River Plate semblait ne plus faire partie des plans de Paul Le Guen. Mais l'entraîneur du club de la capitale a changé son fusil d'épaule après la défaite à domicile de son équipe face à Rennes (1-3) le 6 octobre dernier. Aligné aux côtés de Zoumana Camara depuis le début de la saison, Grégory Bourillon a payé au prix fort ce revers face à son ancienne équipe en perdant sa place de titulaire. Yepes, lui, en a profité pour se relancer. Avec succès.
De retour dans le onze de départ face à Valenciennes (0-0), le Colombien n'a plus quitté l'équipe première du PSG depuis. Depuis son retour, Paris affiche un bilan équilibré avec une défaite contre un Lyon (2-3), une victoire à Strasbourg (1-2) et un nul face à Nancy (0-0). Si les résultats ne le montrent pas forcément, la défense parisienne affiche cependant plus de sérénité depuis que son expérimenté Colombien est revenu en grâce.
Transferts
Officiel : Yepes à San Lorenzo
13/09/2014 À 10:17
Cette expérience, Paris n'en voulait plus après la saison délicate vécue par Yepes l'an passé. Au centre de "l'affaire Sochaux-PSG", avec deux penalties concédés pour tirage de maillot, le défenseur colombien ne s'était pas vraiment remis des décisions prises par M.Chapron ce jour là. En perte de confiance, il ne faisait plus l'unanimité au sein de la défense parisienne, où David Rozehnal et Sammy Traoré avaient davantage les faveurs de Guy Lacombe. Relancé par l'arrivée de Paul Le Guen en janvier, Yepes avait vu sa fin de saison gâchée par une blessure au pied suite à un choc avec Djibril Cissé à Marseille (1-1). Des malheurs, ajoutés à un salaire encombrant, qui avaient fini par inciter les dirigeants parisiens à le transférer lors de l'intersaison. D'autant plus que l'ancien Nantais arrive en fin de contrat en juin prochain.
"Il veut rester"
Le Colombien, âgé de 32 ans, ne souhaitait pas poursuivre l'aventure non plus dans ces conditions. Mais Paris n'a pas eu d'offres intéressantes pour son défenseur. L'Olympiakos, le Werder Brême, Marseille et même le FC Nantes se sont manifestés. Mais sans vraiment insister. Le joueur est donc resté, sans doute à contre-coeur, mais aussi sans rien dire de ses états d'âme. Aujourd'hui, il ne veut plus partir. "Dans sa tête, il se dit que ça ne vaut pas la peine. Il veut rester au PSG jusqu'à la fin de saison et aviser après", affirme-t-on dans son entourage.
Le sourire retrouvé, Yepes prend les matches comme ils viennent. Le prochain s'annonce délicat. Face à une équipe de Nice remarquable à domicile, il tentera avec ses coéquipiers de confirmer la bonne santé du PSG à l'extérieur, où le club de la capitale demeure actuellement invaincu. Face à un buteur doué comme Bakary Koné, il aura à coeur de prouver encore à Le Guen qu'il a sa place au sein de la charnière centrale parisienne. Au Stade du Ray, il aura aussi un mauvais souvenir à effacer. L'arbitre de la rencontre, M.Chapron, ne lui avait en effet pas porté bonheur la saison passée avec ces deux penalties sifflés contre le Colombien à Sochaux. C'était le début de la déchéance pour Yepes. L'ancien Nantais espère seulement que ces retrouvailles ne lui enlèveront pas le sourire.
Ligue 1
Moins inspiré et muet, l'OM accroché
IL Y A 20 HEURES
Ligue 1
Saliba déjà incontournable à l'OM : Mais quelle mouche a piqué Arsenal ?
HIER À 21:46