SAINT-ETIENNE - BORDEAUX : 1-1
Buts : Matuidi (53e) pour l'ASSE - Cavenaghi (90e) pour Bordeaux
"Décrocher un résultat nul serait un bon résultat ". Alors qu'avant le coup d'envoi, Alain Perrin, l'entraineur des Verts, se serait parfaitement contenté du partage des points face à Bordeaux, on peut être sûr qu'à l'issue du match, l'entraineur stéphanois ne s'en satisfait nullement. Après un exploit en coupe de l'UEFA signé dans la semaine sur la pelouse de l'Olympiakos (1-3), les Foréziens ont fait la preuve que leur place dans la zone de relégation n'était en aucun cas justifiée tant il se sont montrés, pendant la majeure partie du match, capables de bousculer allègrement les Girondins.
"On ne peut pas faire plus, on fait avec nos moyens", Laurent blanc n'en tenait nullement rigueur à ses troupes à l'issue de l'affrontement. Dans le rouge sur le plan physique depuis plusieurs semaines, les Bordelais peinent à trouver un second souffle et ont payé tout au long du match leur manque de fraicheur. En retard sur chaque duel, déstabilisés par la moindre accélération adverse, les Aquitains, incapables de contrecarrer les vagues vertes, ont semblé pendant plus d'une heure au bord de la rupture. Dans le sillage d'un Dimitri Payet, exemplaire à la mène, les Stéphanois ont pris les Bordelais à la gorge en s'appuyant sur une envie, une vitesse d'exécution et une maîtrise technique supérieures pour se procurer une ribambelle d'occasions franches et pour prendre logiquement l'avantage sur un missile made by Matuidi (53e, 1-0).
Ligue 1
Monaco se promène à Bordeaux et se rapproche du trône
18/04/2021 À 16:56
Les Verts ne sont cependant pas relégables pour rien. Alors que la victoire semblait leur tendre les bras, les troupes de Perrin sont alors totalement retombés dans leurs travers. Plus soucieux de défendre leur avantage que de continuer à imposer leur domination, les Stéphanois ont au cours de la dernière demi-heure oublié de jouer se recroquevillant dans leur moitié de terrain. A trop laisser le monopole du ballon à leurs adversaires, les Foréziens ont donné le bâton pour se faire battre. Profitant de la passivité stéphanoise, les Bordelais ont fait un véritable siège de la cage. Janot, auteur de jusqu'alors de parades exceptionnelles, n'a pu tenir la baraque jusqu'au bout. Cavenaghi, pourtant muet depuis plus d'un mois, permettait dans les arrêts aux Bordelais de truster un point important dans la course à la qualification pour la prochaine Ligue des Champions.
LA DECLA : David Bellion (attaquant de Bordeaux)
"Nous sommes bien revenus. C'est ce qu'il faut retenir. Nous avons souffert mais nous avons su rebondir. C'était difficile. Nous prenons au moins un point. On ne sait jamais, il peut s'avérer précieux à la fin. Cela aurait été évidemment mieux de prendre les trois points mais être revenu comme cela en fin de partie a été un soulagement. Nous ne sommes pas trop en réussite actuellement. Si cette période difficile pouvait s'arrêter très vite, ce serait très bien".
Ligue 1
Mbappé, bien plus qu'un doublé
18/04/2021 À 16:06
Ligue 1
Ce PSG résiste à tout : un scénario dingue et Paris recolle à Lille
18/04/2021 À 12:55