L'intersaison est décidément bien agitée du côté de Lille. Alors que le club nordiste avait surpris tout le monde en décidant de mettre fin à son aventure avec Rudi Garcia, l'entraineur qui avait pourtant conduit le LOSC à la cinquième place du classement la saison passée, un nouveau coup de théâtre est intervenu hier. Michel Seydoux, président de Lille, a en effet décidé de renvoyer le directeur général du club, Xavier Thuilot, suite à un conseil d'administration exceptionnel. Seydoux, qui va reprendre personnellement la fonction occupée jusqu'ici par Thuilot, s'est montré rassurant après avoir annoncé sa décision à La Voix du Nord. "On a pris les décisions qui paraissaient s'imposer. Mais il n'y a pas de manque au LOSC, nous avons toujours un directeur général et avant la fin de semaine, vous saurez pour l'entraîneur", assure-t-il dans les colonnes du quotidien.
Agé de 42 ans, Thuilot était arrivé à Lille en 2000 en tant que directeur financier du club nordiste. Il avait pris la fonction de directeur général en 2006. Il entretenait des relations étroites avec Seydoux, ce qui rend la décision d'autant plus surprenante. Mais le président lillois a estimé qu'une reprise en main était nécessaire, notamment après la crise survenue au début du mois avec l'annonce du départ de l'entraineur, Rudi Garcia, dont le renvoi avait été signifié par Thuilot. Cette décision aurait cependant été prise en accord total avec Seydoux.
Ligue 1
Lille réussit sa mue
09/06/2009 À 17:30
A deux semaines de la reprise de l'entrainement, le temps presse désormais pour Lille qui n'a toujours pas d'entraineur. Celui-ci pourrait bien être... Garcia, qui n'a toujours pas été licencié. Le club nordiste avait noué des contacts avec Paul Le Guen, arrivé en fin de contrat avec le PSG et laissé libre de tout engagement, mais les prétentions salariales du technicien breton et de son staff seraient trop élevées pour le LOSC. Du coup, l'hypothèse de voir Garcia retrouver son poste devient de plus en plus probable. Reste à savoir ce qu'en pense l'intéressé, particulièrement marqué par son éviction au début du mois. En tout cas, la fin de semaine devrait être animée du côté de Lille.
Ligue 1
Deux pétards pour une nouvelle leçon : Le roi Burak s'est encore fâché
IL Y A 21 HEURES
Ligue 1
Lille file à toute allure vers le titre
IL Y A UN JOUR