La Ligue des champions s'est éloignée du Parc des Princes dimanche avec la défaite du PSG contre Rennes (1-0). Elle sera encore plus dure à obtenir sans le meilleur buteur du club de la capitale. Blessé à l'adducteur gauche, lors d'un entraînement à huis-clos la veille du match face aux Bretons, Guillaume Hoarau a passé des examens complémentaires, lundi. "Les examens ont révélé une lésion de l"adducteur gauche. Guillaume doit observer des soins ces prochains jours et sera forfait pour les deux prochains matches du PSG au Mans et contre Auxerre", a annoncé le club lundi.
Déjà en panne d'efficacité offensive au cours de ses dernières sorties (8 buts lors des 8 derniers matches, dont trois des quatre derniers matches sans but), l'effectif de Paul Le Guen devra trouver une solution quasi inexistante, tant l'impact du Réunionnais est fort dans l'attaque parisienne (17 buts cette saison). "Quand Hoarau n'est pas là, ça leur enlève un point de fixation avec une possibilité de dévier les ballons pour Giuly", observait Nicolas Douchez à l'issue de la victoire rennaise au Parc. Bien que productif dans la deuxième partie de saison, Ludovic Giuly l'est beaucoup moins sans sa "tour de contrôle".
32 titularisations sur 34
Ligue 1
Le duel est lancé
04/05/2009 À 15:00
Cette absence aura le mérite de faire cogiter Paul Le Guen, peu enclin à faire des changements tactiques cette saison. Pour preuve, avant la confrontation face à Rennes, Guillaume Hoarau n'avait pas démarré la rencontre qu'à une seule reprise, à Nantes, le 7 février, pour une victoire parisienne (4-1). Une date symbolique puisqu'elle coïncide avec la dernière réalisation de Peguy Luyindula, muet depuis en championnat. Nantes, c'est également le souvenir du dernier et seul but de Mateja Kezman cette saison en Ligue 1. Sauf que c'était au match aller au Parc des Princes... il y a plus de huit mois !
Dans ce sprint final avec Lyon et Toulouse pour une place sur le podium, le duo Giuly-Luyindula a toute la semaine pour se remémorer la recette du succès obtenu à la Beaujoire. La tâche pourrait être facilitée à Léon Bollée face à la troisième plus mauvaise défense du championnat. Qui plus est, Le Mans est seulement la 17e équipe à domicile et réussit plutôt bien au Paris Saint-Germain, vainqueur des Sarthois à l'aller (3-1) ainsi que l'an passé à l'extérieur (2-0). En deux semaines, le PSG ne se qualifiera pas pour la C1 mais pourrait bien tout perdre. Et Guillaume Hoarau n'a toujours pas prolongé son contrat...
Ligue 1
Bordeaux carbure au super
04/05/2009 À 07:00
Ligue 1
Paris reste en retrait
04/05/2009 À 06:45