AFP

Saint-Etienne : strass et Payet

Saint-Etienne : strass et Payet
Par Eurosport

Le 18/09/2010 à 22:32Mis à jour Le 18/09/2010 à 22:38

Saint-Etienne a battu avec brio Montpellier (3-0) lors de la 6e journée de Ligue 1. Les Verts prennent provisoirement la tête du classement, situation inédite depuis 1982. Un Payet brillant, auteur de ses 5e et 6e buts de la saison, a guidé l'ASSE vers un nouveau succès à domicile.

SAINT-ETIENNE - MONTPELLIER : 3-0
Buts : Payet (21e, 67e) et Rivière (31e)

Auteurs d'un très bon début de saison, les Verts ne voulaient pas s'enflammer après la victoire à Toulouse. Face à Montpellier, 5e avant la rencontre, Saint-Etienne a pourtant flambé en s'imposant (3-0) pour cette 6e journée de L1. Outre le premier but de la saison d'Emmanuel Rivière, Dimitri Payet a été le grand artisan de ce succès avec un doublé, de quoi conforter son statut de meilleur buteur de L1. Son équipe est également tout en haut de l'affiche, avec une meilleure différence de buts que le TFC.

Les Verts ont eu la main mise sur le match dès l'entame. La première occasion, à la 5e minute, a été pour Emmanuel Rivière, dont la tête a trouvé les gants de Geoffrey Jourdren. Montrant de la patience et de la variété dans la construction du jeu, les joueurs de Christophe Galtier n'ont pas tremblé avant de faire vibrer leurs supporters. Après 20 minutes, Dimitri Payet a débloqué la situation sur un rush côté droit, avant de repiquer sur son pied gauche (21e). Dix petites minutes plus tard, le centre de Bakary Sako a trouvé la tête d'Emmanuel Rivière, qui a cette fois fait mouche (31e).

Payet ne s'arrête plus

Les Stéphanois ont pris totalement le dessus sur de très timides Héraultais. Les deux changements effectués par René Girard dès le retour des vestiaires n'y ont rien changé. Dimitri Payet a clos la marque peu après l'heure de jeu, sur un superbe coup franc direct qui a trouvé la lucarne (66e). Avec ce doublé, le Réunionnais, meilleur buteur de Ligue 1, reste sur son nuage en portant son total à six unités en six matchs. Le stade Geoffroy Guichard est désormais son jardin, lui qui avait réalisé un triplé lors de la réception de Lens. "On avait à cœur de confirmer nos bons résultats, ça a été fait avec la manière, c'est une grosse joie collective. D'un point de vue personnel, je voulais déjà faire un gros match, à l'image de l'équipe. Quand derrière et au milieu ils nous permettent d'attaquer sereinement, c'est plus facile pour nous", a confié Payet à l'issue de la rencontre.

En difficulté ces deux dernières saisons, l'ASSE retrouve le haut de tableau et son efficacité à domicile. Les Stéphanois ont jusque là réussi le carton plein dans son antre. Seule équipe dans ce cas avant cette journée, Saint-Etienne a confirmé la tendance avec un troisième succès. Montpellier, qui n'avait pas pris de buts lors de ses deux premiers déplacements, a sombré face à l'allant offensif des locaux. Ils ont également été incapables de se montrer régulièrement dangereux devant le but de Jérémie Janot. Seulement deux occasions, lors de la seconde période, ont ponctué leur match. A une tête non cadrée de Joris Marveaux, a succédé un coup franc de Marco Estrada repoussé par le portier stéphanois. La 19e attaque de l'élite en reste à trois petits buts inscrits depuis le début de saison.

Une première depuis 1982

Troisième avant ce match, Saint-Etienne occupe désormais la première place provisoire, ce qui n'était plus arrivé depuis plus de 28 ans. En février 1982, les Verts s'étaient imposés à Lyon pour conserver leur fauteuil de leader. Depuis, ils n'avaient pas connu telle situation. Les Lyonnais seront d'ailleurs les prochains adversaires des Stéphanois en Ligue 1, pour un derby qui promet dans une semaine. Le MHSC, de son côté, devra réagir contre Arles-Avignon pour quitter le 9e rang qu'il occupe désormais.

0
0