Sow, c'est show !

Sow, c'est show !
Par Eurosport

Le 30/05/2011 à 00:52Mis à jour Le 31/05/2011 à 04:20

Le Lillois Moussa Sow (25 buts) s'est approprié le titre de meilleur buteur du championnat grâce à un triplé face à Rennes (3-2). Un fin en apothéose qui lui permet de devancer Kevin Gameiro (22 buts) et de succéder à Mamadou Niang, auteur de 18 buts la saison dernière avec l'OM.

Championnat, Coupe de France, meilleure attaque, meilleure équipe à domicile, meilleure équipe à l'extérieur, meilleur joueur, meilleur entraîneur... Lille a complété sa panoplie du parfait champion en s'adjugeant le triple de meilleur buteur, dimanche soir. Une nouvelle distinction enlevée avec la manière par Moussa Sow, auteur d'un triplé pour conclure la belle saison du LOSC à domicile face à Rennes (3-2). Un penalty transformé (35e), le premier de sa saison, une frappe croisée du droit (61e) puis un plat du pied gauche sur une offrande de Gervinho (76e) avant de sortir sous une ovation méritée (79e).

"Le classement des buteurs a toujours été un objectif. L'année dernière, je l'ai loupé d'un but", rappelait Kevin Gameiro en février. Cette fois, même s'il a lui aussi marqué dès la 20e minute face à Auxerre (1-2), il est donc relégué à trois longueurs (22 buts). Le Lorientais, convoqué pour la prochaine tournée de l'équipe de France en Europe de l'Est, peut toutefois se consoler puisqu'il est le meilleur buteur français dans les cinq grands championnats européens depuis 2008. Avec 48 buts en trois saisons, il devance André-Pierre Gignac (37), Karim Benzema (37), Loïc Rémy et Nicolas Anelka avec 36 réalisations chacun. Une belle distinction avant de se lancer dans un nouveau challenge, peut-être à l'étranger à Valence.

"J'ai su faire mes preuves"

Arrivé dans le Nord en début de saison, Moussa Sow devient le premier Lillois depuis 1949 à terminer meilleur buteur de la première division. Il succède ainsi à Jean Baratte, dernier joueur du LOSC à être ainsi honoré (26 buts lors de la saison 1948-49). Avec 21 buts après seulement 31 journées, il avait même égalé en route le record de Jean-Pierre Papin en 1991-1992. JPP avait alors terminé avec 27 unités. De quoi donner des regrets à Rennes, son club formateur, qui l'avait laissé libre de partir l'été dernier. Avec Sow meilleur buteur, et Gameiro en dauphin, la saison 2010-11 aura en tous cas été un bon cru pour les finisseurs, puisque seul André-Pierre Gignac (24 buts avec Toulouse en 2008-09) a fait mieux que 22 buts depuis les 26 réalisations de Djibril Cissé avec Auxerre en 2003-04.

0
0