GARDIENS : Lopes oui... mais avec un contrat
Rémy Vercoutre absent jusqu'au cœur de l'automne, Anthony Lopes débutera-t-il la prochaine saison comme gardien titulaire? A l'OL, voilà déjà plusieurs années que son nom circule avec insistance dans la coulisse. Sauf que l'international espoir portugais est en fin de contrat au mois de juin, et qu'aucune prolongation n'a été officialisée, contrairement à ce qu'avait annoncé Jean-Michel Aulas sur twitter, un message que le président lyonnais a d'ailleurs depuis effacé.
S'il répond présent lors des quatre dernières journées, le jeune portier (22 ans) se retrouvera en position de force en fin de saison, quand s'ouvriront de nouvelles négociations. Derrière lui, son concurrent de toujours, Mathieu Gorgelin, ne sera pas conservé au-delà de cette saison. Ce qui forcera Lyon à recruter un gardien afin de concurrencer Lopes.
Ligue 1
Malacia à l'OL, c'est comme si c'était fait
25/06/2022 À 18:36
DEFENSEURS : Umtiti en tête de gondole
L'OL, et cela ne date pas d'aujourd'hui, croit dur comme fer au potentiel de Samuel Umtiti, 20 ans, apparu au plus haut niveau il y a un an et demi grâce à un improbable concours de circonstances. Depuis, ce polyvalent défenseur gaucher a franchi un palier, au point de se voir offrir une belle prolongation de contrat jusqu'en 2017. "Des jeunes comme lui, on n'en forme pas beaucoup", souffle Armand Garrido, l'un de ses formateurs à Lyon. Il sera la saison prochaine l'un des piliers défensifs de l'équipe de Rémi Garde.
Dans l'axe toujours, l'OL devrait officialiser dans les prochains jours le premier contrat professionnel de Mouhamadou-Naby Sarr, 19 ans, titulaire et buteur en décembre face au Kyriat Shmona, en Ligue Europa. Romaric N'Gouma, 18 ans, pourrait aussi avoir son mot à dire à moyen terme. La situation est plus floue dans les couloirs où ni Mehdi Zeffane ni Loïc Abenzoar ne sont dans les petits papiers de Garde, pas plus que William Le Pogam, ancien attaquant reconverti défenseur et international U20. Combien parmi ces joueurs auront le niveau pour être titulaire la saison prochaine ? La question demeure, alors que l'arrière-garde de l'OL a encore manqué de saignant cette saison et ne possède plus d'individualité très forte.
MILIEUX : Ghezzal et Labidi en éclaireurs
Jordan Ferri, 21 ans, a déjà été vu à sept reprises au plus haut niveau. L'été dernier, l'OL lui avait offert trois ans de contrat. Si sa qualité technique colle à la philosophie de l'entraîneur lyonnais, il n'a toutefois pas fait grand-chose pour laisser penser qu'il pourrait bientôt bousculer la hiérarchie. Premier jeune du centre de formation à avoir été titularisé par Rémi Garde, le 20 août 2011 à Brest (1-1), Sidi Koné, comparé au Mali à "Djilla" Diarra, a disparu des radars depuis : prêté par l'OL cet hiver à Caen, il n'a pas joué une seule minute en L2. Mais, comme Ferri, il est sous contrat avec Lyon jusqu'en 2015. A la récupération, à plus long terme, Lyon compte sur Ulrik Jenssen, qu'il est allé recruter à l'âge de 16 ans en Norvège l'hiver dernier.
Un cran plus haut, sur les ailes, Rachid Ghezzal s'est fait une place cette saison (14 matches de L1, 10 titularisations), étant notamment titularisé à Marseille lors de la phase aller. Hyper-discipliné, ce gaucher devra néanmoins franchir un palier dans les trente derniers mètres, sous peine de voir Zakarie Labidi bientôt lui griller la politesse : à 19 ans, celui-ci a paraphé au début du mois un contrat professionnel de quatre ans avec l'OL, alors que la Juventus et la Fiorentina le convoitait.
ATTAQUANTS : La touche "OL"
Depuis des lustres, c'est le domaine dans lequel le centre de formation de l'Olympique Lyonnais excelle. Avant de compter sur ses jeunes pousses, le club fonde de solides espoirs dans la progression d'Alexandre Lacazette, bientôt 22 ans, qui n'aspire qu'à une seule chose : enfin jouer dans l'axe au plus haut niveau. Le départ de Gomis et/ou Lisandro cet été devrait lui permettre de se recentrer et de gagner en efficacité. Rémi Garde a déjà déploré plusieurs fois être contraint d'aligner le Guadeloupéen à un poste qui n'est pas le sien, en raison du manque d'ailiers dans son effectif. Derrière Lacazette, Anthony Martial, 17 ans, que l'on dit convoité par la Juventus Turin, tape déjà très fort à la porte. Régulièrement convoqué dans le groupe professionnel ces dernières semaines, il semble même être passé devant Yacine Benzia, dont le destin et l'attitude à Lyon ne sont pas s'en rappeler Ishak Belfodil, transféré l'été dernier à Parme. Mais l'OL n'a pas encore abandonné tout espoir à son sujet.
Clinton N’Jie, entré à quatre reprises cette saison avec les professionnels, s'est déjà signalé par ses qualités de vitesse et de percussion. L'OL lui a récemment proposé un bail de trois ans. "On espère qu'il sera l'une des belles réussites de notre centre de formation", glisse Stéphane Roche, le directeur du centre, au sujet d'un attaquant que l'OL est allé chercher au Cameroun en 2011. S'il fallait en rajouter un ? Fares Bahlouli, de la génération 1995, capable d'évoluer à tous les postes offensifs, littéralement en train d'exploser avec la réserve, mais que l'OL n'est pas encore parvenu à "signer" avec un contrat professionnel.
Transferts
La génération dorée de l'OL est-elle passée à côté d'un plus grand destin ?
08/06/2022 À 13:37
D1 Arkema
Coup dur pour Lyon, Macario sera absente six mois
05/06/2022 À 18:57