C’est une histoire que les deux clubs connaissent par cœur. Ils l’ont vécue des tonnes de fois depuis deux décennies. Même un petit Lyon, même avec son troisième gardien, même dominé, l’OL repart toujours, ou presque, de Geoffroy-Guichard avec le scalp des Verts (neuf victoires, six nuls depuis 1994). Ce dimanche a perpétué la tradition (1-2) grâce à un but de Jimmy Briand au bout du temps additionnel et sur sa deuxième occasion du match. Un grand classique. Lyon dépasse son hôte du soir et se place à la 7e place du classement. 
Dans un derby lancé par une belle bêtise de Joël Bats qui avait décidé d’accrocher une écharpe de l’OL dans un but, une provocation qui a fait déborder Geoffroy-Guichard, la première mi-temps a anesthésié le Chaudron. Si on excepte le tacle assassin de François Clerc sur Henri Bédimo qui aurait dû être sanctionné d’une expulsion (9e), tout s’est joué en seconde période. La première mi-temps, d’un ennui abyssal, a simplement souligné la crispation de deux équipes qui ont d’abord pensé à ne pas perdre.
Perrin trouve la transversale
Ligue 1
Lyon confirme son rebond
HIER À 20:52
Mais sur la première occasion du match, Gomis a obligé Ruffier à une horizontale avant que Lacazette ne prenne de vitesse Sall pour glacer Geoffroy-Guichard et le chambrer gentiment d’un doigt sur la bouche (65e). Mais il fallait cela pour décoincer des Verts complètement engourdis par 19 années d’insuccès sur leur pelouse face à l’OL. C’est Corgnet, sans doute le plus remuant sur la pelouse ce dimanche, qui a sonné la révolte. Mais c’est Hamouma, sur une remise musclée de Brandao, qui a remis les Verts dans le sens de la marche d’un retourné acrobatique délicieux (65e).
Saint-Etienne a alors pressé le but d’un Gorgelin, habituel troisième gardien, très fébrile tout au long du match et trop timide sur l’égalisation des Verts. Loïc Perrin a eu la balle de match au cœur du temps fort stéphanois mais sa tête a heurté la barre transversale (71e). Brandao devant le but vide (67e), Gradel (70e), Clerc (74e) et Hamouma (81e) ont tous eu l’occasion de faire basculer la rencontre quand l’OL s’est recroquevillé devant son but. En vain. C’est Briand, sur un service parfait de Gourcuff, qui a scellé la fin attendue d’un derby qui bégaie. Lyon le sait, quand il est balloté en L1, il lui suffit de se rendre dans la Loire pour se refaire la cerise.
L'image du match
Ligue 1
Rennes passe un 6-0 à Clermont, Ben Yedder enfonce les Verts
HIER À 18:55
Ligue 1
La patte Bosz : comment l’OL a redéfini son milieu
21/09/2021 À 21:46