Panoramic

Ligue 1 : Le FC Sochaux a trois raisons de croire au maintien

Sochaux a trois raisons d'y croire
Par Eurosport

Le 22/12/2013 à 10:32Mis à jour Le 22/12/2013 à 10:42

Avec une victoire contre Rennes (2-1) au stade Bonal samedi, Sochaux sest offert un petit cadeau pour les fêtes : l'espoir de se maintenir en Ligue 1.

L'effectif n'a pas lâché

Les Sochaliens l’ont prouvé samedi soir, contre Rennes (2-1) : ils ont le mérite d’y croire encore. Malgré des blessures, un effectif limité (de nombreux joueurs débutent en Ligue 1), des supporters remontés contre leur équipe, , le onze sochalien a rendu une copie honorable. Si de nombreux points (erreur monstrueuse du gardien sur le but rennais, joueurs qui reculent sous la pression) sont à corriger, les Lionceaux ont eu le mérite de ne rien lâcher. Leur pressing a gêné des Rennais amorphes. Il est aussi bon de se rappeler que certains matchs ont mal tourné pour Sochaux, comme à Marseille (penalty non sifflé pour Sochaux, puis sifflé pour Marseille) ou encore à Bastia, où l’arbitre accorde un but alors que le ballon était sorti d’un bon mètre en touche quelques secondes auparavant. Si la roue se mettait à tourner, et à leur rendre des points gratuits, qui sait...

L'entraîneur a des idées

Contrairement à Ajaccio, club désormais relégué en dernière position, il semble y avoir une certaine union sacrée autour du club, et un combat solidaire pour le maintien. Tous soudés autour d’Hervé Renard, le nouvel entraîneur. Les jeunes joueurs adhèrent au projet. Et certains se révèlent. En 10, le jeune Prcic montre de la technique et ne rechigne pas à défendre, et surtout Bakambu explose. Un doublé samedi, certes, mais surtout l'impact d'un joueur exemplaire, en tout cas sur le carré vert. Touchante, l’accolade avec son entraineur montre l’influence de l’ancien sélectionneur zambien. Un entraineur qui devrait apporter des joueurs nouveaux au mercato, et modeler l’effectif à sa façon.

Le club connaît la chanson

Sochaux, 59 saisons en Ligue 1 (un record), est le club qui résiste le mieux à la descente. Même lorsque ses premières moitiés de saison semblent le condamner. Il y a un an, les Lionceaux étaient relégables avec trois points de retard, mais ils se sont sauvés à la dernière journée. La saison 2011/2012, il était 19e avec 18 points (à égalité avec le 17e). Lors de la saison 2008/2009, Sochaux était déjà fois 19e, avec 5 points de retard sur le premier relégable, Saint-Etienne, avec 14 points au compteur. Devant lui, Valenciennes, 18e. Les deux clubs se sauveront à la fin de la saison. La saison d’avant, en 2007/2008, Sochaux encore 19e, avec 6 points de retard sur le PSG, premier relégable. Pas d’inquiétude, le club terminera facilement 14e à la fin de saison. Par trois fois, le club s’en est sorti. Hervé Renard y croit. Les années précédentes peuvent lui donner des motifs d’espoir.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0