Un derby, ça ne se joue pas, ça se gagne. Avec de l'envie et de l'engagement en général. Ce dimanche, Saint-Etienne a mis tous ces ingrédients dans le Chaudron pour s'imposer contre Lyon (3-0). Enfin ! Après vingt ans sans victoire dans son antre face à son éternel rival, l'ASSE a stoppé la spirale. De la plus belle des manières. Au final, c'est une large victoire pour cette équipe stéphanoise en proie à des soucis d'efficacité depuis le début de la saison. Comme quoi, c'était vraiment une soirée spéciale pour les Verts !
Après cinq matches nuls consécutifs, les Stéphanois renouent avec le succès au meilleur des moments pour offrir un beau cadeau à leurs supporters. Saint-Etienne recolle ainsi à un point de Lyon, toujours troisième malgré cette première défaite depuis la 4e journée. L'OL laisse cependant l'OM et le PSG prendre le large avec respectivement sept et six longueurs d'avance. Et il n'y a pas grand-chose à redire après cette claque. Les Gones ont subi la loi des Verts, auteurs d'un match rondement mené tant tactiquement qu'en terme d'état d'esprit.
Ligue 1
Evian sort la tête de l'eau, Guingamp coule un peu plus
30/11/2014 À 17:52

Galtier a réussi son pari

Orpheline de Yoann Gourcuff et de Clément Grenier, l'attaque lyonnaise, si séduisante ces dernières semaines, est restée muette. Alexandre Lacazette a même manqué un penalty. On vous le dit : il y a des soirées où rien ne va… Mais ce qui n'allait pas côté OL, c'était surtout dans l'engagement.  Beaucoup plus présent dans les duels et dans l'intensité, Saint-Etienne a littéralement bloqué les Lyonnais. Le 3-5-2 mis en place par Christophe Galtier a été une des clefs de la rencontre. Mais ce qui a changé la donne est aussi la réussite stéphanoise.

Bayal Sall s'envole pour marquer le premier but, lors de l'ASSE-Lyon - 2014-2015

Crédit: AFP

Dans le sillage d'un excellent Max Gradel - auteur de deux passes décisives -, l'ASSE a marqué sur ses deux premiers tirs cadrés et a profité à merveille des erreurs individuelles lyonnaises. Sur le premier but, Corentin Tolisso a vu Bayal Sall prendre le dessus sur corner (1-0, 18e). Sur un contre, Ricky van Wolfswinkel a marqué après une mauvaise intervention de Bisavac (2-0, 18e). Et Renaud Cohade a, lui, profité d'une grossière erreur de Tolisso (3-0, 66e). Il y a des soirs comme ça, on vous dit… Saint-Etienne a réalisé une sacrée performance et peut savourer. La disette est terminée. Lyon va, de son côté, devoir digérer et a sûrement déjà coché la 33e journée sur son calendrier. Ce sera l'heure des retrouvailles, à Gerland cette fois.
tweet
Ligue 1
Bordeaux n'a pas eu besoin de forcer pour enfoncer Lille
30/11/2014 À 11:35
Ligue 1
Les 6 raisons pour lesquelles le derby reste un match à part pour l'OL
29/11/2014 À 23:26