Blaise Matuidi, quel sentiment prédomine après ce succès parisien à Marseille dimanche (2-3) ?
B. M. : L’équipe a fait vraiment un bon match, face à une très bonne équipe de Marseille. Elle nous a imposé un énorme défi physique. On n’en a pas eu l’habitude au cours de la saison. On est satisfaits, parce qu’on a su revenir deux fois avant de prendre l’avantage. On est vraiment très heureux.
Crochet du gauche, frappe enroulée du droit… Que s’est-il passé sur votre but ?
Ligue 1
Les notes de l'OM : Gignac était Superman et Thauvin l'homme invisible
05/04/2015 À 23:46
B. M. : Honnêtement, moi-même je ne sais pas… (rires). Je ne me suis pas posé de question, j’ai essayé de cadrer déjà. J’ai la chance qu’elle finisse au fond. C’est bien, mais le plus important, c’est que l’équipe ait gagné.
Vous allez lui en reparler longtemps de ce but à Steve Mandanda…
B.M. : C’est quelqu’un que j’apprécie énormément, je n’en rajouterai pas. Ça fait partie du football. Dans deux-trois mois, ce sera oublié.
Il faut arrêter de se plaindre du calendrier "
Etes-vous particulièrement heureux de vous en être sortis dans un contexte hostile, avec un public bouillant ?
B. M. : C’était vraiment une grosse ambiance. Mais on était concentrés sur notre jeu. On est aussi contents pour nos supporters qui avaient fait le déplacement. Il y a beaucoup de Parisiens qui doivent être heureux ce soir (dimanche). C’est surtout bien pour le championnat, parce que ce n’est jamais facile de gagner ici. On met un concurrent direct à cinq points, même si la lutte continue. Ça va être chaud jusqu’au bout, mais Paris est là. Et bien là.
Aurez-vous le temps de savourer malgré l’enchaînement des matches ?
B. M. : On est contents, mais on va se remettre au boulot dès demain (lundi). Il y a une finale de Coupe de France à aller chercher mercredi, avant la suite. On va vite basculer sur Saint-Etienne. 
N’a-t-on pas envie de dire stop parfois ?
B. M. : Le calendrier est tel qu’il est parce qu’on fait une bonne saison. On va essayer de faire avec, on n’a pas le choix. On sait qu’on a un calendrier chargé, il faut arrêter de s’en plaindre. Il faut jouer les matches et on le fait de belle manière.

Blaise Matuidi (PSG) célèbre un but avec ses coéquipiers - 05/04/2015

Crédit: AFP

Ligue 1
Les notes du PSG : Matuidi s’est occupé de tout, vraiment tout
05/04/2015 À 23:40
Ligue 1
Mené et malmené, le PSG a quand même fini par frapper un grand coup
05/04/2015 À 20:59