Panoramic

Ligue 1, Stade de Reims - Paris SG : Thiago Silva s'était préparé, ça ne s'est pas vraiment vu

Thiago Silva s'était préparé, ça ne s'est pas vraiment vu

Le 09/08/2014 à 00:18Mis à jour Le 09/08/2014 à 00:19

Titulaire surprise au coup d'envoi, Thiago Silva avait travaillé avec un préparateur physique pour participer à l'ouverture de la Ligue 1. Moins d'un mois après la fin du Mondial, le Brésilien s'est pourtant montré coupable face à Reims (2-2).

La titularisation de Thiago Silva pour le déplacement à Reims (2-2) n'était pas la seule surprise réservée par la soirée du défenseur brésilien. Et elles n'ont pas forcément été bonnes. Moins d'un mois après la fin douloureuse du parcours de sa Seleçao au Mondial, le capitaine du Paris Saint-Germain n'est revenu dans la capitale que mardi, trois jours avant le match… Mais selon son entraîneur Laurent Blanc, qui s'est exprimé au micro de BeIn Sports à la fin du match, il s'entraîne depuis deux semaines !

" Thiago Silva se préparait depuis le 24 juillet avec un préparateur physique. Certes, il a travaillé dans son cadre familial au Brésil mais il a beaucoup œuvré. Il avait 15 jours de préparation."

Reprise le 24 juillet, ça veut dire que Thiago Silva n'a même pas eu droit à deux semaines de vacances après une très longue saison. Fou ?

Trop court physiquement ou fébrile mentalement, Thiago Silva n'était pas face à Reims le défenseur central impérial qui a un temps régné sur la Ligue 1. Certes, il a signé une intervention autoritaire devant Prince Oniangue avant le retour aux vestiaires. Mais il a lâché le marquage sur le même Oniangue pour l'égalisation rémoise (22e). Une erreur qui faisait suite à un début de match difficile, avec deux interventions mal maîtrisées dans les dix premières minutes de jeu. Après le match, Silva a évoqué une douleur à la cuisse.

" Je ne savais pas si c'était une lésion ou une gêne musculaire donc j'ai eu peur au début mais après tout a bien marché."

Thiago Silva est connu comme un joueur qui marche à la confiance. Qu'il se rassure, il est loin d'avoir perdu le soutien de son entraîneur.

" C’est notre capitaine, quelqu’un d’important dans le vestiaire, il avait envie de jouer, j’avais envie de l’aligner et Papus avait quelques soucis physiques après le trophée des Champions. Je pensais que Thiago pouvait tenir sa place et il l’a fait sans problème."
0
0