Football
Ligue 1

Aurier a vu les dirigeants du PSG et attend sa sanction

Partager avec
Copier
Partager cet article

Serge Aurier lors de PSG-OM - 2015

Crédit: Panoramic

ParVincent Bregevin
22/02/2016 à 14:54 | Mis à jour 22/02/2016 à 14:58
@VB_eurosport

LIGUE 1 – Serge Aurier a rencontré ses dirigeants ce lundi au siège du PSG à Boulogne-Billancourt, afin d'être entendu après son dérapage sur Périscope. L'Ivoirien ne devrait pas connaître sa sanction avant 48 heures.

Serge Aurier a été entendu par ses dirigeants. Le latéral droit du PSG a été reçu lundi matin par Olivier Létang, directeur sportif adjoint, et la Direction des ressources humaines du club dans le cadre d'un entretien préalable à sa sanction disciplinaire après son dérapage sur Périscope dans la nuit du 13 au 14 février. Aurier avait tenu des propos insultants envers certains de ses coéquipiers et son entraîneur, Laurent Blanc. L'Equipe rapporte que l'Ivoirien est arrivé vers 10 heures au siège du club à Boulogne-Billancourt, et qu'il en est reparti aux alentours de 13 heures.

Ligue 1

Selon Deschamps, il faut "cadrer" mais "pas interdire" les réseaux sociaux aux joueurs

21/02/2016 À 19:12

La balle est désormais dans le camp du PSG. Après avoir réalisé cet entretien avec leur joueur, les dirigeants parisiens disposent d'au moins 48 heures avant d'annoncer la sanction pour l'Ivoirien. Le 14 février, Aurier avait été mis à pied à titre conservatoire par son club. Le PSG lui avait aussi retiré sa prime d'éthique de 160.000 euros. "A la suite de cet entretien, la Direction du Paris Saint-Germain notifiera au joueur une décision dans les délais réglementaires, a indiqué le PSG dans un communiqué. Avant cette date, le club ne communiquera pas sur ce dossier."

Il faudra donc attendre encore un peu avant de connaître la décision des dirigeants parisiens. Mais la tendance est plutôt à l'apaisement. "On a besoin de Serge Aurier", avait notamment déclaré Blaise Matuidi samedi, après la victoire du PSG face à Reims (4-1). Ce lundi, la division Afrique de la FIFPro, le syndicat international des joueurs, a également appelé à l'indulgence dans le cas de l'Ivoirien. Il appartient désormais aux dirigeants parisiens de trancher.

Blaise Matuidi, Serge Aurier et Zlatan Ibrahimovic

Crédit: AFP

Ligue 1

Gasset : "On manque de respect à ce grand monsieur qu'est Laurent Blanc"

20/10/2019 À 08:04
Ligue 1

Blanc, c'est maintenant ou jamais

08/10/2019 À 07:53
Dans le même sujet
FootballLigue 1Paris Saint-GermainLaurent Blanc
Partager avec
Copier
Partager cet article