AFP

Ligue 1 - Alors que l'OM reçoit Bastia, Michel espère lancer la saison de Marseille pour de bon

Et si c'était le vrai départ pour l'OM ?

Le 13/09/2015 à 10:59

LIGUE 1 - Trois défaites, trois entraîneurs, une seule victoire : le bilan de l'OM est clairement négatif en ce début de saison. Michel doit maintenant faire repartir son équipe du bon pied à l'occasion du premier des sept matchs disputés en trois semaines par les Marseillais.

"Tout le monde a la tête à l'endroit depuis que le marché des transferts est terminé. Dans le groupe, on sentait que certains joueurs pensaient à des départs." Michy Batshuayi ne regrette pas le mercato. L'attaquant belge estime que cette période a finalement beaucoup déstabilisé le groupe. Le chassé-croisé intense entre les joueurs qui partaient et ceux qui débarquaient à Marseille a donné le tournis à tous les supporters olympiens. Ce tourbillon de transactions a laissé la place à une atmosphère beaucoup plus calme durant la trêve internationale. "On a vraiment bien bossé, lâche Michel. On a fait de très bonnes séances."

S'il a pu travailler dans un climat plus serein, Michel a en revanche dû composer avec un groupe restreint à l'entraînement durant les deux dernières semaines. Treize internationaux avaient ainsi rejoint leur sélection. Ces absences ont permis à l'entraîneur espagnol de tester de nouvelles formules, notamment sur le plan offensif. Seul attaquant de métier du groupe marseillais, Batshuayi faisait partie du contingent des éléments appelés dans leur sélection. L'occasion pour Michel d'essayer plusieurs options à l'abri des regards indiscrets. Le match amical remporté par l'OM la semaine dernière face au Spartak Trnava (0-1) a ainsi permis à Lucas Ocampos de marquer dans une position d'avant-centre que Marcelo Bielsa avait envisagé pour le joueur argentin lorsqu'il était encore en place.

Lucas Ocampos (Marseille) célèbre son but face à Troyes

Lucas Ocampos (Marseille) célèbre son but face à TroyesAFP

Michel a testé des jeunes

Durant cette rencontre amicale, Michel a lancé plusieurs jeunes de l'équipe des U19 de l'OM. Une manière de se rendre compte du potentiel des "minots" marseillais. Car la Coupe d'Europe se profile. Et il faudra bien faire tourner l'effectif... La semaine prochaine, l'OM se rend à Groningen pour débuter sa Ligue Europa. Une nouvelle compétition qui va peupler les jeudis soirs des Olympiens. Le calendrier s'est considérablement alourdi avec sept matchs au cours des trois semaines à venir ! Une orgie de matchs que l'OM veut aborder comme s'il s'agissait d'un nouveau départ.

La période de matchs internationaux qui vient de s'achever a offert à Michel la possibilité d'analyser les points faibles de son équipe. L'entraîneur espagnol a relevé plusieurs manques à l'occasion de la défaite à Guingamp (2-0). "Pour l'emporter, on doit se montrer plus agressif, avance le coach de l'OM. On doit aussi être davantage concentré." Les séances d'entraînement sont ainsi montées en intensité comme a pu le constater Batshuayi, revenu en milieu de semaine à Marseille. "Le coach est plus proche de nous, raconte le jeune Belge. Mais ses séances sont aussi difficiles qu'avec Marcelo Bielsa." Sur le plan de l'investissement, les Olympiens semblent aussi avoir changé de braquet après un début de saison très hésitant...

Batshuayi : "On a l'ambition d'ennuyer le PSG"

Ces réorientations de travail s'inscrivent dans la volonté de Michel de "procéder par étape" pour retrouver le haut du tableau. "On ne peut pas dire qu'en changeant d'entraîneur et de joueurs tout va aller mieux, explique le coach olympien conscient qu'il n'aura pas beaucoup de temps pour remettre la machine en marche. A l'OM, c'est impossible de réclamer du temps pour réussir. Dans le stade, il y a 60.000 personnes qui attendent des résultats immédiats." Dimanche, les fans marseillais seront ainsi nombreux à souhaiter un sursaut de l'OM face à Bastia.

L'équipe corse représente d'ailleurs l'opposition la plus relevée pour Batshuayi depuis le début de la saison. "Oui, Bastia c'est plus fort que Caen, Reims, Guingamp ou Troyes, estime le Belge. C'est une équipe très difficile à jouer. Mais on veut se relancer. Car on a l'ambition d'aller ennuyer le PSG." Même son de cloche pour son entraîneur désireux de débuter une nouvelle série de résultats positifs. "On ne peut pas être satisfait d'avoir trois points sur douze, tonne Michel. On doit l'emporter face à Bastia. On a changé pas mal de joueurs mais la cohésion doit prendre tout de suite. On n'a pas le temps. Il faut gagner. Et pour ça, on doit bien jouer..."

Michy Batshuayi, l'attaquant de l'Olympique de Marseille - Ligue 1 2014-2015.

Michy Batshuayi, l'attaquant de l'Olympique de Marseille - Ligue 1 2014-2015.Panoramic

Deux nouveaux joueurs intégrés au groupe contre Bastia

Face à Bastia, Michel voulait montrer un nouveau visage avec les quatre recrues arrivées en fin de mercato. Mais seulement deux d'entre elles ont finalement intégré le groupe marseillais. Le défenseur italien Paolo De Ceglie et le jeune milieu de terrain brésilien Lucas Silva ont été retenus pour la première fois par Michel. Mauricio Isla et Rolando devront encore patienter, tout comme Abou Diaby qui a repris l'entraînement collectif cette semaine. L'ancien Gunner symbolise à lui tout seul cette volonté d'enregistrer un nouveau départ. Et de (presque) tout recommencer à zéro...

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0