AFP

L’OL se relance en corrigeant Nancy (4-0), Depay ouvre son compteur

L'OL a enfin vécu une soirée sans accroc sur le terrain

Le 08/02/2017 à 20:50Mis à jour Le 08/02/2017 à 21:51

LIGUE 1 – Après trois défaites consécutives, l’OL s’est offert une boufée d’oxygène en disposant facilement d’une faible équipe de Nancy au Parc OL ce mercredi (4-0). A noter le premier but de Memphis Depay sous ses nouvelles couleurs. Au classement, l’OL est 4e et reprend 4 points d’avance sur Saint-Etienne. Nice est à 12 points.

L’OL s’est remis à l’endroit. Trois jours après sa défaite dans le derby sur la pelouse de l’AS Saint-Etienne (2-0), le club rhodanien a retrouvé ses esprits et s’est largement imposé à domicile face à une faible de Nancy (4-0).

Porté par les buts de Mathieu Valbuena et Nabil Fekir, l’OL a fait le plus gros du travail lors du premier acte, avant de dérouler après la pause et de voir Memphis Depay marquer son tout premier but sous ses nouvelles couleurs. Forts de ce succès, les hommes de Bruno Génésio ont consolidé leur 4e place, suite à la défaite de l’ASSE sur la pelouse de l’OGC Nice (1-0).

Lacazette sifflé par une partie du Parc OL

Après une bonne entame de match, les Lorrains ont tenu bon pendant une grosse demi-heure avant de reculer et plier. Pourtant blessé à une jambe, Mathieu Valbuena a ouvert le score suite à un modèle de frappe enroulée (49e). Incapable de continuer, l'ancien joueur de l'OM, plutôt bon, a cédé sa place à Memphis Depay avant la mi-temps. Plutôt inspiré cette fois, le Néerlandais a inscrit le dernier but de la partie à l’heure de jeu (58e). Une grande première qui en appelle d'autre pour lui.

Quatre minutes avant que Depay ne boucle le carton lyonnais, c’est Alexandre Lacazette qui y est allé de son but, après avoir transformé un nouveau penalty (54e). Dans tous les coups mercredi soir, le buteur lyonnais, homme du match, a payé l’addition post-derby en essuyant les sifflets d’une partie des supporters lors de sa sortie du terrain (76e).

La fin de la rencontre n’a pas aidé les Gones à retrouver le sourire. Le capitaine Maxime Gonalons a lui passé plus de cinq minutes à s’expliquer avec les représentants des Bad Gones, l’un des groupes ultra du club, après la rencontre. Ces derniers avaient brandi une banderole au message clair durant le match : "Vous êtes impardonnables." S’il a retrouvé un élan sur le plan des résultats, après sa série de trois défaites consécutives (toutes compétitions confondues), Lyon va devoir redoubler d’efforts pour plaire à nouveau à ses supporters.

0
0