Getty Images

8312 jours après le dernier match de son père, Timothy Weah a débuté avec le PSG

8312 jours après le dernier match de son père, Timothy Weah a débuté avec le PSG
Par AFP

Le 03/03/2018 à 19:00Mis à jour Le 03/03/2018 à 20:58

LIGUE 1 - George Weah, légende du Paris Saint-Germain, avait disputé son dernier match sous le maillot parisien il y a près de 23 ans. Samedi, à Troyes, son fils, Timothy, a effectué ses premiers pas avec le PSG.

Un nom qui ne laisse pas indifférent: Timothy Weah, fils de George légende du PSG, a fait ses débuts en pro avec le club parisien samedi, à Troyes lors de la 28e journée de Ligue 1. Quelques jours après son 18e anniversaire, le jeune attaquant est entré à la 78e minute à la place de l'Argentin Giovani Lo Celso, alors qu'il vivait son premier match depuis le banc de l'équipe A.

Ironie de l'histoire, son maillot jaune N.37 n'était pas floqué de son nom... Plus habitué à évoluer avec la réserve en National 2 (4e division), Timothy Weah a profité de la large revue d'effectif opérée par son entraîneur Unai Emery à trois jours du choc de C1 contre le Real Madrid. Weah père, le seul joueur africain à avoir remporté le Ballon d'or, en 1995, a été élu en janvier président du Liberia. "C'est un joueur très jeune, mais il travaille très bien. Il le mérite. C'est la première fois, il faut continuer à travailler", a indiqué Emery après la rencontre.

International américain dans les catégories jeunes, Timothy a signé un contrat pro à l'été 2017, mais n'avait jusque-là jamais été appelé dans le groupe parisien, barré par une concurrence féroce en attaque. Son entrée a été vivement saluée par le parcage de supporters parisiens, pas insensibles à l'histoire: son père George a brillé au Parc des Princes entre 1992 et 1995. "Mon nom, ça me pousse encore un petit peu plus parce que mon père a fait de très bonnes choses ici. J'ai envie de faire la même chose4, a réagi Weah junior.

Dans le temps additionnel, Timothy Weah est même passé tout près de marquer son premier but en pro. A la suite d'un corner en faveur de l'ESTAC, le PSG a lancé un contre et Weah, seul devant Zelazny, a perdu son duel avec le portier troyen. Mais ce 3 mars 2018 restera tout de même mémorable pour le fils de l'ancienne gloire du PSG. "Tout va bien se passer, bientôt je vais commencer à marquer des buts!", a-t-il promis.

0
0