Getty Images

Feu d'artifice entre Lyon et Dijon (3-3), Bordeaux monte sur le podium en battant Guingamp (3-1)

Lyon marque le pas, Bordeaux ne s'arrête plus

Le 23/09/2017 à 21:58Mis à jour Le 23/09/2017 à 22:09

LIGUE 1 - L'OL continue de faire du surplace en championnat. Les Lyonnais ont dû se contenter d'un match nul (3-3) contre Dijon, samedi soir lors de la 7e journée, au terme d'une rencontre animée. De son côté, Bordeaux a conservé son invincibilité en battant Guingamp (3-1), ce qui permet aux Girondins de prendre provisoirement la 3e place, à quatre points du PSG.

Lyon - Dijon 3-3

Le spectacle et le suspense étaient au rendez-vous au Groupama Stadium, où Lyon et Dijon se sont séparés sur un score de parité (3-3) au terme d'une magnifique course-poursuite. Nabil Fekir a ouvert la marque pour l'OL (20e), Naïm Sliti (24e s.p.) et Xeka ont permis au DFCO de renverser la situation, puis les Gones ont repris l'avantage grâce à des buts d'Houssem Aouar (60e) et Mariano (63e s.p.). Et deux minutes plus tard, Cédric Yambéré a signé l'égalisation bourguignonne de la tête sur un coup franc de Sliti (65e). Un show superbe mais pas de vainqueur, ce qui met l'OL à la 5e place, un point derrière son voisin stéphanois et Bordeaux. Dijon est 17e.

Ce qu'on en retient : Le spectacle, bien sûr, mais aussi les difficultés récurrentes rencontrées par la défense lyonnaise. Ça coûte encore des points à l'OL…

Chang Hoon Kwon (Dijon) et Ferland Mendy (Lyon)

Chang Hoon Kwon (Dijon) et Ferland Mendy (Lyon)Getty Images

Bordeaux - Guingamp 3-1

Guingamp lui a bien compliqué la tâche, mais Bordeaux a eu le dernier mot. Les Girondins se sont imposés devant les Bretons grâce à des buts de François Kamano, opportuniste pour reprendre un penalty de Nicolas De Préville repoussé par Karl-Johan Johansson (31e), Alexandre Mendy, servi par Malcom (76e), et Jonathan Cafu, sur un caviar de Younousse Sankharé (90e+2). L'EAG, qui aurait pu ouvrir le score sans un arrêt de Benoît Costil sur un penalty de Jimmy Briand, avait égalisé par Yannis Salibur après un travail remarquable de Marcus Thuram (46e). Bordeaux s'installe sur la troisième marche du podium et reste invaincu en championnat, à une semaine de son déplacement au Parc. Guingamp est 10e.

Ce qu'on en retient : L'invincibilité girondine continue. Même dans la difficulté, Bordeaux garde sa capacité à obtenir des résultats. C'est bon signe pour la suite.

Nicolas De Préville et François Kamano (Bordeaux) après le but du second contre Guingamp

Nicolas De Préville et François Kamano (Bordeaux) après le but du second contre GuingampGetty Images

Caen - Amiens 1-0

Une victoire étriquée, dans la polémique, mais une victoire qui compte. Caen a battu une équipe d'Amiens toujours aussi combative sur la plus petite des marges (1-0) grâce à un penalty très discutable, après une intervention qui semblait licite d'Oualid El Hajjam sur Damien da Silva. Ivan Santini n'a pas fait de sentiments pour autant et a transformé le penalty pour donner la victoire aux Caennais (54e s.p.). L'équipe de Patrice Garande pointe à la 6e place du classement. Amiens glisse au 15e rang.

Ce qu'on en retient : Discrètement, Caen poursuit son bon début de saison avec une défense de fer, la deuxième du championnat. Ça change de la saison passée.

Ronny Rodelin (Caen) à la lutte avec Danilo Avelar (Amiens)

Ronny Rodelin (Caen) à la lutte avec Danilo Avelar (Amiens)Getty Images

Metz - Troyes 0-1

Un scénario digne d'Alfred Hitchcock à Saint-Symphorien. Au plus grand dam de Metz, battu dans les derniers instants par Troyes (0-1). Pourtant, les Messins étaient en supériorité numérique après l'expulsion de Mathieu Deplagne (67e). Mais la réussite n'était pas de leur côté en fin de match. Renaud Cohade a trouvé le poteau (76e), Mamadou Samassa a signé des parades miraculeuses devant Opa Nguette (77e) et Brian Fernandez (88e). Et Samuel Grandsir est venu crucifier les Lorrains à la conclusion d'un contre magnifiquement mené par Bryan Pelé, auteur d'un rush de 60 mètres (90e+1). L'ESTAC fait un bond à la 13e place du classement. Metz est toujours lanterne rouge.

Ce qu'on en retient : Metz n'a toujours pas gagné le moindre point à domicile. Il lui faudra vaincre ce signe indien pour espérer le maintien.

Karim Azamoum à la lutte avec Opa Nguette lors de Metz-Troyes

Karim Azamoum à la lutte avec Opa Nguette lors de Metz-TroyesGetty Images

0
0