Getty Images

Le PSG s'impose à Lille (0-3) et prend 11 points d'avance sur l'OM

Sûr de sa force, Paris enfonce Lille

Le 03/02/2018 à 18:43Mis à jour Le 04/02/2018 à 02:48

LIGUE 1 - Grâce à Berchiche (45e+1), Neymar (77e) et Lo Celso (87e), le PSG s'est facilement imposé sur la pelouse de Lille (0-3). Un succès qui permet à Paris de prendre 11 points d'avance sur Marseille en tête du classement alors que le LOSC reste 17e.

Le Paris Saint-Germain poursuit son cavalier seul en Ligue 1. Après une première période en mode gestion, le club parisien a accéléré lors du second acte pour remporter sa vingtième victoire de la saison en championnat sur la pelouse de Lille (0-3). Yuri Berchiche (45e+1), Neymar (77e) et Giovani Lo Celso (87e) sont les buteurs. A onze jours du grand rendez-vous contre le Real Madrid en Ligue des champions, les joueurs d’Unai Emery continuent d'engranger de la confiance. A l'issue de cette 24e journée, le LOSC pourrait retomber dans la zone de relégation.

Le PSG poursuit son marathon de matches à l’extérieur. Lancés dans une série de cinq matches consécutifs loin de leurs bases qui doit les emmener à Madrid le 14 février prochain, les Parisiens ont enchaîné une deuxième victoire consécutive après celle obtenue à Rennes, mardi, en demi-finale de la Coupe de la Ligue (2-3). Au stade Pierre-Mauroy - qui a, par ailleurs, battu son record d’affluence (49 082 spectateurs) -, le vice-champion de France n’a pas forcé son talent pour battre Lille. Après plusieurs situations dangereuses (9e, 24e, 35e) il a trouvé l’ouverture sur un but entaché d’une position de hors-jeu d’Edinson Cavani, dont a profité Yuri Berchiche pour marquer (0-1, 45e+1).

Diarra en sentinelle à Bernabeu, c'est possible

La relation entre Neymar et Cavani a, encore une fois, focalisé les attentions. Il y avait eu les deux épisodes du penaltygate contre Lyon en septembre et Dijon en janvier, avec le Brésilien dans le "mauvais rôle". Ce samedi, à la 39e minute, c’est l’Uruguayen qui a (volontairement ?) oublié de servir son partenaire seul face au but en privilégiant la solution individuelle : un tir complètement dévissé (39e).

On a retrouvé les deux protagonistes plus tard en seconde période (77e). Cavani, fauché par Dabila à l’entrée de la surface, a tenté de quémander le coup franc auprès de la star auriverde, qui a finalement eu le dernier mot. Et Neymar a ensuite nettoyé la lucarne de l’ancien gardien parisien, Mike Maignan, d’un maître coup franc (0-2, 77e) pour inscrire le 350e but de sa carrière.

Lille a fait avec ses armes. Et a réussi à se montrer dangereux par séquences. Une frappe d’Hamza Mendyl bien repoussée par Alphonse Areola (18e), une autre d’Ibrahim Amadou (29e), visiblement bien remis de son transfert avorté à Crystal Palace sur le gong du marché hivernal, ont réveillé les supporters nordistes. Avant qu'Anwar El Ghazi ne provoque un dernier frisson sur un coup franc lointain (48e). Bien loin de ces considérations, le PSG a répété ses gammes. Et l’idée d’installer Lassana Diarra en sentinelle à Santiago Bernabeu commence sérieusement à germer.

En conséquence, Emery lui a octroyé du temps du jeu avec une demi-heure passée sur la pelouse lilloise. Le temps pour l’ancien Marseillais de délivrer une passe décisive à Giovani Lo Celso (0-3, 87e), décidément efficace face au but. Après avoir débloqué son compteur contre Rennes, en milieu de semaine, l’Argentin a doublé son total d’un subtil lob brossé. Un clean-sheet, une victoire sereine, un Neymar en forme qui revient à trois buts de Cavani au classement des buteurs (18 contre 21) : Paris se met en état de marche pour le Real Madrid.

Berchiche contre Lille

Berchiche contre LilleGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0