Getty Images

Mitroglou mieux payé que Fekir, Lemar "smicard" monégasque... Les surprenants salaires de Ligue 1

Mitroglou mieux payé que Fekir, Lemar "smicard" monégasque... Les surprenants salaires de L1

Le 06/02/2018 à 10:45Mis à jour Le 06/02/2018 à 10:47

LIGUE 1 - Pour la deuxième année consécutive, L'Equipe a dévoilé une estimation des salaires des joueurs et entraîneurs de Ligue 1. Sans grande surprise, le PSG truste les premières places et compte 12 joueurs dans le Top 15, dominé par Neymar. Mais d'autres salaires sont plus surprenants, comme ceux, par exemple, de Kostas Mitroglou ou Thomas Lemar.

Estimation, le mot est important puisqu'il est en réalité presque impossible d'obtenir avec précision les montants des rémunérations des principaux acteurs du championnat de France. Celui de Neymar avait en revanche filtré dans le cadre des Football Leaks, et il s'agit bien du plus élevé de notre championnat, le Brésilien percevant 36,8 millions brut par saison à Paris, soit 3,067 millions par mois.

Tous les salaires du dossier de L'Equipe sont dévoilés en brut mensuels et ne comprennent ni les primes individuelles, ni les primes collectives. Il convient aussi de rappeler que certains joueurs étrangers et français bénéficient du régime fiscal des impatriés ou des avantages de la Principauté monégasque. Un joueur peut donc être mieux payé en brut qu'un autre, mais toucher au final moins en net, selon son régime fiscal.

Mbappé sur le podium, devant Thiago Silva ou Di Maria

Ces bases posées, la lecture de ce dossier de 24 pages du quotidien français révèle quelques perles. Dans les hauteurs du classement, pas vraiment de surprises puisque les salaires des stars du PSG étaient déjà connus. On notera tout de même qu'en étant passé de Monaco à Paris, Kylian Mbappé se place directement sur la troisième marche du podium avec 1,5 million brut par mois, à seulement 19 ans. C'est plus que Thiago Silva, Angel Di Maria et Marquinhos, qui dépassent eux aussi le million mensuel.

Ben Arfa, ce très cher placardisé...

Resté au PSG alors qu'il ne joue pas, Hatem Ben Arfa est le 13e joueur le mieux payé de Ligue 1, avec 500 000 euros brut par mois. De quoi comprendre aisément pourquoi il a préféré aller au bout de son contrat parisien, quitte à ne pas voir le terrain.

... n'est pas un cas unique en Ligue 1

Mais le gaucher n'est pas le seul placardisé à coûter très cher à son club. Mapou Yanga-Mbiwa, qui ne joue plus du tout non plus à Lyon, perçoit par exemple 300 000 euros par mois, soit autant que Nabil Fekir et deux fois plus que le titulaire du poste, Marcelo.

Arrivé du Bayern Munich en 2014, Diego Contento n'a lui joué que 131 minutes cette saison avec Bordeaux. Il est pourtant le cinquième plus gros salaire du vestiaire girondins avec 110 000 euros par mois. Son contrat expire en fin de saison et ne sera pas prolongé, sans surprise.

Diego Contento (Bordeaux) et Florian Thauvin (Marseille)

Diego Contento (Bordeaux) et Florian Thauvin (Marseille)AFP

A Lille aussi, le gardien nigérian Vincent Enyeama ne joue plus mais est pourtant le deuxième plus gros salaire des Dogues avec 180 000 euros mensuels, soit autant que Thiago Mendes et Ibrahim Amadou, deux titulaires indiscutables.

L'OM paye mieux que Monaco et l'OL

Petite surprise aussi de ce classement, l'OM est le deuxième club qui paye le mieux ses joueurs (223 000 euros par mois en moyenne), loin derrière Paris (750 000), mais devant l'AS Monaco (200 000) et l'OL (130 000). Ce qui peut s'expliquer assez simplement par l'arrivée de nombreux internationaux trentenaires ces derniers mois après la reprise du club par Frank McCourt. Débarqué l'été dernier, Luiz Gustavo toucherait par exemple 500 000 euros par mois, comme son compère Dimitri Payet.

Mitroglou gagne plus que Fekir

Plus rageant peut-être pour les supporters marseillais, Kostas Mitroglou culmine à 330 000 euros mensuels. Le Grec est ainsi le cinquième joueur de l'OM le mieux payé et touche par exemple plus qu'un Nabil Fekir à Lyon (300 000 euros par mois). Lui aussi décevant depuis son arrivée à Marseille, Aymen Abdennour culmine à 250 000 euros, soit plus que le très performant Morgan Sanson (200 000).

Nabil Fekir lors de Lyon - Troyes / Ligue 1

Nabil Fekir lors de Lyon - Troyes / Ligue 1Getty Images

Lemar loin derrière

Autre chiffre surprenant, celui du salaire de Thomas Lemar. Débarqué de Caen en 2015, l'international français n'a pas encore eu de revalorisation de son contrat sur le Rocher. De son propre chef selon L'Equipe puisqu'il viserait depuis plusieurs mois un départ, qui interviendra probablement l'été prochain. Résultat : Lemar touche 100 000 euros par mois à Monaco. Un salaire deux fois inférieur aux émoluments moyens en Principauté et donc très en deçà de ce que touchent les joueurs les mieux payés du championnat.

Le salary cap artificiel des Verts

Dans le Forez, où les dirigeants avaient installé un salary cap il y a sept ans, L'Equipe nous apprend qu'il n'a plus lieu d'être. Si M'Vila, Ruffier, Perrin, Cabella, Subotic, Ntep et Debuchy toucheraient officiellement 90 000 euros par mois (le plafond du salary cap stéphanois), ils percevraient en réalité beaucoup plus, à travers des primes.

Concernant Yann M'Vila, ce dernier culminait à plus de 500 000 euros net en Russie. Des revenus dont il ne serait pas forcément très éloigné selon le quotidien, puisque le Rubin Kazan, en le libérant, lui aurait versé une grosse prime de départ, estimée à plusieurs millions d'euros. M'Vila aurait aussi inséré une clause dans son contrat lui permettant de toucher un pourcentage de son futur transfert. En d'autres termes : s'il se refait la cerise à Saint-Etienne et est revendu dans quelques mois pour un montant convenable, il touchera plusieurs millions d'euros.

Le sacrifice de Grenier

En manque de temps de jeu à Lyon, Clément Grenier se disait prêt à faire des sacrifices financiers pour retrouver les joies du terrain. L'international français semble avoir tenu sa promesse puisqu'en signant à Guingamp, il serait passé à 55 000 euros par mois, contre 320 000 euros auparavant. Une énorme baisse, même s'il est tout de même le deuxième guingampais le mieux payé, derrière Jimmy Briand (80 000 euros par mois).

Ranieri et Kombouaré mieux payés que leurs joueurs

A noter enfin que, comme Guingamp avec Kombouaré, Nantes est le seul club où l'entraîneur est mieux payé que ses joueurs. Avec 340 000 euros brut par mois, Claudio Ranieri est le troisième entraîneur le mieux payé de Ligue 1 (derrière Emery et Jardim) mais est surtout largement devant son joueur le mieux loti : Kolbeinn Sigthorsson et ses 150 000 euros brut.

Un cas intéressant d'ailleurs puisque le buteur islandais est blessé depuis août 2016 et ne serait plus payé depuis des mois par les Canaris, la Sécurité sociale et les assurances privées prenant le relai en cas de longue indisponibilité.

Ranieri pendant Nantes-OM

Ranieri pendant Nantes-OMGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0