Getty Images

Monaco freiné à Montpellier (0-0), Lille et Bordeaux se relancent (0-1 à Caen et Troyes)

Monaco contrarié, Lille et Bordeaux relancés
Par Eurosport

Le 13/01/2018 à 21:52Mis à jour Le 13/01/2018 à 22:11

LIGUE 1 - Mauvaise opération pour Monaco, contraint au match nul chez Montpellier (0-0) qui confirme son rôle de poil à gratter les gros cette saison. Lille et Bordeaux se sont redonné des couleurs en s'imposant hors de leurs bases sur le plus petit des scores respectivement à Caen et Troyes. Une première réussie, donc pour Christophe Galtier sur le banc des Dogues.

Troyes - Bordeaux : 0-1

Bordeaux peut remercier Benoît Costil. En difficulté en début de match, les Bordelais s’en sont remis à leur gardien, si souvent critiqué cette saison, pour aller chercher trois points déterminants à Troyes. Car, après une première parade, l’international français a sorti le grand jeu pour sortir le penalty de Khaoui (12e). Et, comme par hasard, Bordeaux a ouvert le score trois petites minutes plus tard par Laborde, sur un service parfait de Malcom (0-1, 15e). Les Girondins remontent la 13e place mais regoûtent surtout à la victoire après quatre défaites consécutives. Troyes, en revanche, est rétrogradé à la 16e place.

  • Ce qu’on en retient : Le réveil salvateur de Costil et l’importance prépondérante de Malcom.

OGC Nice - Amiens : 1-0

A force d’insister, Pierre Lees-Melou a eu le dernier mot. Très actif ce samedi, l’ancien Dijonnais a d’abord buté sur Bouet au retour des vestiaires après une première période relativement calme. Mais, après un gros travail d’Allan Saint-Maximin, le milieu de terrain niçois a vu sa frappe, légèrement déviée, tromper Bouet et libérer l’Allianz Riviera (1-0, 64e). Au classement, les Aiglons sont désormais 6e grâce à leur série de cinq victoires en six matches tandis qu’Amiens est 15e.

  • Ce qu’on en retient : Que Nice n’en finit plus de grimper.

Caen - Lille : 0-1

Soirée mouvementée à Caen. Lille s'y est imposé sur la plus petite des marges (0-1) grâce à un but de Nicolas Pépé (45e+1), dont la célébration face au kop caennais, mais destinée à la caméra de télévision, a fait sortir Rémy Vercoutre de ses gonds. Le gardien du SMC a eu une réaction jugée trop véhémente par l'arbitre et a été expulsé. Le LOSC a lui aussi été réduit après l'expulsion de Fodé Ballo-Touré (52e), il a manqué plusieurs occasions de tuer le match, toujours par Pépé, et a été sauvé par des parades de Mike Maignan et son poteau, sur une frappe d'Ivan Santini (49e). Mais il a fini par gagner, et cela lui permet de remonter à la 14e place. Caen est 12e.

Ce qu'on en retient : La victoire pour Christophe Galtier pour sa première sur le banc lillois en L1. Même si Marcelo Bielsa avait lui aussi commencé par un succès…

Nicolas Pepe (Lille) après son but contre Caen

Nicolas Pepe (Lille) après son but contre CaenGetty Images

Montpellier - Monaco : 0-0

La Mosson reste décidément un terrain compliqué pour les ténors. Après le PSG (0-0) et Marseille (1-1), Monaco s'y est aussi cassé les dents. L'ASM n'a pu faire mieux qu'un match nul (0-0) face à des Montpelliérains bien aidés par leur gardien Benjamin Lecomte, décisif en fin de match sur un coup franc de Thomas Lemar (73e) et une reprise de la tête à bout portant de Kévin N'Doram (78e). Les joueurs du Rocher gardent leur deuxième place mais voient l'OM revenir à un point et pourraient se faire doubler par l'OL, qui reçoit Angers dimanche. Le MHSC est 8e.

  • Ce qu'on en retient : La capacité de Montpellier à accrocher les gros. Pour rappel, l'OL avait lui aussi été tenu en échec par les Héraultais dans le Rhône (0-0).

Dijon - Metz : 1-1

Il ne fallait pas être en retard à Dijon. Ni partir avant la fin. Julio Tavares pensait avoir inscrit le but, magnifique, de la victoire bourguignonne sur Metz dès la 1re minute de jeu avec un grand-pont sur un défenseur lorrain enchaîné avec un ballon placé de l'intérieur du pied. Mais Nolan Roux est venu égaliser en fin de match d'une très belle demi-volée (89e) avant de manquer une incroyable occasion d'offrir la victoire aux Messins. A l'arrivée, les deux équipes se sont donc séparées sur un score de parité (1-1) qui laisse le DFCO, réduit à dix après un tacle inadmissible de Papy Djilobodji sur Roux (90e+3), à la 9e place et Metz à la 20e.

  • Ce qu'on en retient : La combativité de Metz, qui reste désormais sur quatre matches sans défaite en L1. Ses espoirs de maintien passent par là.
0
0