Unai Emery espérait autre chose. Même si cela aurait pu être pire. Le PSG a évité sa première défaite en 40 matches à domicile en championnat en remontant son handicap de deux buts pour accrocher un nul face à Guingamp. Mais il a perdu ses premiers points de la saison au Parc des Princes. Si les Parisiens ont eu le mérite de réagir en seconde période après une prestation indigente en première, ils n'ont pas su offrir un nouveau succès à leur coach, deux jours après l'annonce officielle de son départ en fin de saison.
A défaut de lui avoir rendu le meilleur des hommages sur le terrain, les hommes d'Emery l'ont fait devant la presse. Edinson Cavani, auteur d'un doublé salvateur et désormais meilleur buteur de l'histoire du PSG en Ligue 1 avec 115 réalisations, n'a pas manqué de saluer son coach. "Je veux féliciter Emery, a déclaré l'avant-centre uruguayen au micro de Canal +. Chaque jour, il a donné le maximum pour chacun, pour ce maillot, pour ce club. Il a gagné des titres ici et il reste encore la finale de la Coupe de France. J'espère qu'il va bien continuer son chemin et sa carrière."
Ligue 1
Le PSG a fini par se réveiller pour conserver son invincibilité au Parc
29/04/2018 À 20:54
Emery a payé au prix fort l'élimination face au Real Madrid en 8e de finale de la Ligue des champions. L'entraîneur parisien a été pointé du doigt comme le principal responsable de cet échec. Mais les joueurs ont aussi été fautifs. C'est le message que voulait faire passer Thiago Silva devant les caméras de BeIN Sports. "C'est la décision du club de se séparer d'Emery mais la responsabilité est sur nous désormais, a lancé le Brésilien. On change d'entraîneurs, mais on n'avance pas. Peut-être que c'est à nous de regarder et de penser à ce qu'on doit faire mieux l'année prochaine."

"Une très bonne personne"

Emery ne donnerait pas forcément tort à Thiago Silva, qui a battu un record détenu jusqu'ici par Dominique Bathenay en portant le brassard de capitaine du PSG pour la 221e fois de sa carrière. Le Basque n'a pas été particulièrement loquace sur sa situation personnelle et son avenir en conférence de presse d'après-match. Mais il n'a pas hésité à revenir sur les ambitions du club parisien en Ligue des champions. Avec philosophie et un certain sens de la formule. "C'est comme une femme qu'il faut séduire, a-t-il lancé. Mais en ce moment, c'est la copine du Real Madrid."
C'est probablement ce qu'il faudra d'abord retenir d'Emery. Un entraîneur qui aura toujours eu le mérite de ne pas mettre sa situation personnelle au-dessus de celle de son club. Un exemple parmi d'autres de ses qualités humaines, mises en avant par Kylian Mbappé dans un extrait de l'émission "Au tableau" diffusé prochainement sur C8. "Si, un peu, a répondu le jeune attaquant parisien à un élève qui lui demandait s'il était triste de voir partir l'Espagnol. C'est une bonne personne. Contrairement à ce qu'on peut dire, c'est une très bonne personne."
Ligue 1
Wijnaldum explique son choix : "Je démens avoir choisi le PSG pour l'argent"
HIER À 12:01
Matches amicaux
Beaucoup de jeunes, quelques cadres et un succès au finish : le PSG sourit contre Augsbourg
21/07/2021 À 18:54