Getty Images

PSG - Soutien à Emery, fin des polémiques : Les Parisiens décrètent l'union sacrée

Soutien à Emery, fin des polémiques : Les Parisiens décrètent l'union sacrée

Le 17/02/2018 à 21:24Mis à jour Le 17/02/2018 à 21:27

Après la victoire face à Strasbourg, les Parisiens avaient déjà l'esprit tourné vers le 8e de finale retour face au Real Madrid. Chacun, d'Unai Emery à Thiago Motta, veut faire fi des polémiques et des décisions douloureuses. L'heure est déjà à l'union sacrée.

Paris a vécu une énorme désillusion mercredi. Les choix d'Unai Emery ont dû crisper le vestiaire. Des egos bousculés, des leaders mis au placard et un revers à Madrid qui met à mal les ambitions parisiennes : le milieu de semaine a été mouvementé et ce n'est pas la victoire, aussi flamboyante soit elle, face à Strasbourg (5-2) qui va cicatriser les plaies. Pourtant, sitôt les Alsaciens balayés, chacun avait bien appris sa partition. L'heure n'est pas aux rancœurs. Pas encore. C'est l'union sacrée qui a été décrétée dans les couloirs du Parc.

Vidéo - Emery ou la MCN, qui est le principal responsable de la défaite à Madrid ?

02:13

Toujours aussi loyal, Edinson Cavani, qui avait des raisons d'en vouloir à Emery après être sorti très tôt à Bernabeu, ne s'est pas attardé sur les choix étranges de son coach à Madrid. Ce n'était évidemment ni l'endroit ni l'heure de le faire : "Dans les moments difficiles, les grandes équipes restent ensemble", a fait savoir l'Uruguayen dans un appel clair à l'apaisement au micro de Canal Plus. "L'ambiance était tendue un moment. Mais la défaite est passée, on regarde devant nous."

"Aujourd'hui, nous sommes unis"

Même son de cloche chez Thiago Motta. Le milieu de terrain avait pourtant été laissé à la maison pour le 8e de finale à Madrid. Il a quelques raisons d'en vouloir, lui aussi, à Emery. A la question de savoir s'il maintenait sa confiance en son coach, l'expérimentée sentinelle a fait le métier : "On a confiance en tout le monde", a coupé court Motta. "On est le PSG. Le vestiaire va bien. On n'aime pas perdre, la défaite a fait mal bien sûr. Mais on peut renverser la situation." Son absence à Madrid ? "Je pense à l'avenir, je ne pense pas au passé." L'union sacrée, encore une fois.

Vidéo - 26e j. - Emery : ''Rester positifs''

02:37

Le message est évidemment le même chez Unai Emery. "Il faut montrer que nous sommes capables de maintenir ce niveau de jeu contre des plus grandes équipes, avec tout le respect que j'ai pour les Strasbourgeois", a réagi le coach après la victoire face aux Alsaciens. "Il faut transmettre aux supporters que nous avons besoin de tous. Il faut entretenir cette dynamique". Le technicien basque a adopté la méthode Coué jusqu'à affirmer : "Je suis content du match de Lo Celso à Madrid." Une positive attitude qui ne durera pas infiniment. Surtout si le retour face au Real se passe mal. Et Thiago Motta de conclure : "Aujourd'hui, nous sommes unis." Aujourd'hui, c'est certain. Et demain ? Réponse le 6 mars.

Vidéo - "La solution pour le match retour : mettre Rabiot en sentinelle"

00:25
0
0