L'OM et l'OL vont se retrouver. Mais cette fois, oublié le rectangle vert. C'est bien devant la commission de discipline que les deux Olympiques ont rendez-vous ce mardi. La raison est connue, puisque la fin houleuse de leur confrontation le 18 mars dernier (2-3) à l'Orange Vélodrome pourrait avoir de graves conséquences. Une vive altercation Rami - Marcelo, un coup de poing d'Anthony Lopes à un intendant local... Jean-Michel Aulas et Jacques-Henri Eyraud, les deux présidents, vont devoir se défendre devant l'instance dans quelques heures.

Aulas, le report et la SNCF....

Ligue 1
Depay frappe deux fois, l'OL ne lâche pas
IL Y A 20 HEURES
Et concernant le gardien portugais, l'OM compte demander une lourde peine. Selon L'Equipe, le club marseillais réclamera... deux ans de suspension. Mais ce n'est pas tout, puisqu'un retrait de points pour l'OL est également espéré. Walid Baaloul, l'intendant en question, avait reçu une ITT (incapacité temporaire de travail) de deux jours plus trente de soins selon La Provence après ces échauffourées. L'OM, pour justifier cette suspension, compte se baser sur l'article 13.3 de la FFF, qui stipule que tout joueur risque deux ans de suspension en cas de "blessure dûment constatée par certificat médical, entraînant une ITT inférieure ou égale à huit jours".
De plus, selon L'Equipe, le club marseillais veut prouver que Rami avait été provoqué par les Lyonnais. Pour ce, il a demandé un rapport à un expert en lecture labiale. Jean-Michel Aulas, lui, aurait aimé un report de cette audition. La raison ? "Il aurait avancé l'argument des... grèves de la SNCF", peut-on ainsi lire dans les colonnes de La Provence, qui indique qu'il s'agissait en réalité d'un stratagème pour préserver le plus longtemps possible Anthony Lopes d'une possible suspension à l'aube d'une fin de saison cruciale.
Alors qu'elle était initialement prévue le 12 avril, l'audition avait été reportée au 19. Puis dans un second temps au 24. Rendez-vous donc ce mardi pour le deuxième round de cet OM - OL.

Genesio sur les débordements OM-OL : "On a été provoqué"

Ligue 1
Ce si précieux Caqueret, l'indispensable dont Garcia s'est trop passé
HIER À 21:03
Ligue 1
L’OM de Sampaoli, un mois de vie et déjà tant de fins de match de folie
HIER À 18:35