Getty Images

16e journée - Le PSG partage les points avec Strasbourg (1-1)

Le PSG plie encore, mais ne rompt toujours pas

Le 05/12/2018 à 22:57Mis à jour Le 06/12/2018 à 00:21

LIGUE 1 - Avec bien du mal, le PSG a gardé son invincibilité intacte lors de la 16e journée sur le terrain de Strasbourg. De vaillants Alsaciens ont longtemps mené au score suite à un penalty transformé par Lala avant la pause. Les Parisiens ont réussi à sauver un point à la Meinau après un penalty provoqué par Mbappé mais inscrit par Cavani, capitaine du soir pour le PSG.

Après avoir gagné ses 14 premiers matches de Ligue 1, Paris a concédé son deuxième nul d'affilée (1-1) ce mercredi à Strasbourg, face à une vaillante équipe. Et alors que le mouvement des "gilets jaunes" va perturber la suite de la semaine parisienne, les joueurs de Thomas Tuchel ont bien failli prendre une veste ce mercredi soir, dans un stade où ils ont décidément du mal en championnat. Mais Paris s'est réveillé en seconde période sous l'impulsion de Kylian Mbappé.

Sans Neymar, ni le prodige tricolore au coup d'envoi, Paris a certes dominé le Racing, sur une bonne dynamique depuis plusieurs semaines (une seule défaite sur ses 9 derniers matches de Ligue 1). Les Parisiens ont eu beau voir Edinson Cavani et Adrien Rabiot revenir dans le onze de départ et aligner une défense à trois inédite (Thilo Kehrer, Presnel Kimpembe et Stanley N'Soki), les hommes de Tuchel ont été quelque peu secoués. Après des occasions manquées par Kehrer (6e) et Rabiot (11e) dans les airs, Strasbourg est progressivement sorti de son camp.

Aréola sauve Paris en fin de match

Disciplinés défensivement, présents dans les duels, les joueurs de Thierry Laurey ont su porter le danger sur les ailes, grâce à Kevin Zohi et Kenny Lala notamment. Alors que Paris ne réussissait pas trouver ses deux attaquants (seulement 11 ballons touchés par Eric Maxim Choupo Moting au bout de 45 minutes), c'est le second qui a ouvert le score sur penalty (1-0, 41e), après une faute de main de Kehrer dans la surface.

Après la pause, Thomas Tuchel a alors choisi de faire entrer Kylian Mbappé, tout récent lauréat du prix Kopa. Le champion de France en titre s'est alors transfiguré, et a asphyxié son adversaire dans ses 20 derniers mètres. Mbappé n'a mis que 5 minutes pour faire passer un frisson dans les travées de la Meinau, mais la tête de Kehrer était repoussée par Matz Sels. A force de pousser, Paris a obtenu un penalty pour une faute de Lala sur Mbappé. Cavani, capitaine pour la première fois en 231 matches avec Paris, n'a pas tremblé (1-1, 71e).

Mais alors que les joueurs du club de la capitale poussaient pour l'emporter, se procurant une nouvelle grosse occasion sur une tête de Kehrer encore repoussée par Sels (80e), ils ont failli se faire surprendre par deux fois. Aréola a eu la main ferme pour repousser la frappe de Thomasson (88e), avant que l'ancien Nantais, qui croyait avoir marqué le but du hold-up (90e+5), ne soit signalé en position de hors-jeu. Paris, qui ne pourra pas jouer son match contre Montpellier initialement prévu samedi, ne se rassure pas avant un déplacement périlleux dans une semaine, à Belgrade.

0
0