C'est le genre d'information qui peut donner quelques frissons aux supporters du PSG. Le Parisien annonce ce mercredi soir que les propriétaires qatariens du club champion de France se posent des questions sur leur engagement à Paris. Le quotidien parle même d'un possible retrait à "moyen terme" de QSI "ou une baisse sensible du financement du club" qui ne sont pas à "exclure". De quoi changer les ambitions européennes du club parisien à l'avenir.
Alors pourquoi ? Evidemment, les résultats du club n'y sont pas étrangers. Avec les déceptions répétées en Ligue des champions, Paris tarde à répondre aux attentes de Doha sur la scène européenne, la seule référence aux yeux de l’émir Tamim Ben Hamad Al-Thani. L'échec face à Manchester United a encore marqué les esprits alors que plane toujours l'humiliante ombre de la Remontada. Et la saison plus que décevante dans l'Hexagone, où le PSG a laissé échapper ses deux coupes nationales, n'aide forcément pas.
Ligue 1
Les pronos de la semaine : l’OL et Lille imposent leur loi, des buts mais pas de vainqueur à Lens
22/12/2020 À 07:51
Ce n'est cependant pas la seule explication avancée par Le Parisien. D'après le journal, les propriétaires qatariens, qui seraient aussi agacés par les impôts considérables payés en France, n'apprécient guère les nombreuses critiques qui visent le club dans l'Hexagone. Ils commenceraient à s'en lasser. Et les trouveraient "nuisibles" à l’image de QSI. De là à se retirer plus vite que prévu et à revoir leurs investissements alors qu'ils ont pris les commandes du club en 2011 ? Ce ne serait visiblement pas à exclure totalement même si cela reste très improbable. D'après le quotidien, l'entourage du président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, réfuterait encore cette idée.
Ligue 1
Les pronos de la semaine : Lille en patron
19/12/2020 À 07:47
Ligue 1
Les pronos de la semaine : Paris rebondit, l’OM enchaîne et Liverpool accroché
15/12/2020 À 08:02