Getty Images

Ligue 1 - Lille inflige une grosse claque à l'OM (3-0) et grimpe à la 2e place

Lille inflige une énorme claque à l'OM

Le 30/09/2018 à 22:54Mis à jour Le 30/09/2018 à 23:34

LIGUE 1 - Nouvelle rechute pour l'OM. Vainqueur de Strasbourg en milieu de semaine (3-2), le club phocéen s'est à nouveau incliné en championnat sur la pelouse de Lille, dimanche soir au stade Pierre-Mauroy (3-0), lors de la 7e journée. Supérieur à son adversaire, le LOSC, porté par les buts de Nicolas Pépé (65e, s.p) et Jonathan Bamba (86e, s.p et 89e) a repris la 2e place à Montpellier.

L'OM est dans une passe compliquée et ce n'est pas la victoire acquise contre Strasbourg (3-2) en milieu de semaine qui changera ce constat. Sèchement battue à Lille, dimanche soir (3-0) - après des buts marqués par Nicolas Pépé et Jonathan Bamba - la troupe de Rudi Garcia a encaissé une troisième défaite en quatre rencontres (Ligue Europa comprise) et a surtout confirmé de vraies difficultés collectives dans le jeu.

Avec le match nul de l'Olympique Lyonnais, samedi soir face à Nantes (1-1), l'occasion était pourtant belle de prendre seule la place de dauphin du PSG : une place finalement occupée par le LOSC après huit journées. Eu égard à la physionomie du duel dominical, ce classement est tout sauf usurpé. En 93 minutes, l'OM ne s'est procuré qu'une maigre occasion (un tir en angle fermé de Lucas Ocampos) et avait subi de nombreux assauts lillois avant l'ouverture du score passée l'heure de jeu.

Pépé allait bien trop vite

Equipe surprise et séduisante de ce début de saison, le LOSC n'a pas forcément maîtrisé de main de maître cette rencontre mais il a profité d'un collectif marseillais totalement éteint pour obtenir les meilleures occasions. Jonathan Ikoné (24e), Thiago Mendes (45e+1), Nicolas Pépé (48e) et Loïc Rémy (54e) auraient très bien pu ouvrir le score lors de la première heure. Mais le cadre leur a fait défaut à chaque fois pour quelques centimètres.

C'est donc le très remuant Pépé qui a fini par vaciller l'OM lors de la dernière demi-heure et notamment des Steve Mandanda et Luiz Gustavo dépassés par sa vitesse. Le gardien tricolore et le défenseur (malgré lui) brésilien ont commis deux fautes évitables sur l'ex-Angevin, bien trop rapide et auteur du premier but sur penalty (1-0, 65e s.p) avant de laisser le second à Jonathan Bamba (2-0, 86e, s.p). L'ancien Stéphanois s'est ensuite offert un doublé après avoir reçu le cadeau de Fodé Ballo-Touré (3-0, 89e).

"On avait décidé de jouer en contres, a confié Pépé sur Canal Plus après la rencontre. On va vite, c'est notre force, on essaye de s'appuyer là-dessus et pour l'instant ça fonctionne bien." Privé de Morgan Sanson, blessé, de Dimitri Payet, remplaçant pendant 65 minutes, et de Luiz Gustavo, encore défenseur donc, le milieu de terrain phocéen n'a pas existé à Lille. "Moi ce qui me dérange le plus c'est l'attitude, (le manque) d'envie et d'abnégation, a regretté Payet à chaud. On va laver le linge sale en famille parce que je pense qu'on a beaucoup de choses à se dire après un match comme ça." Le LOSC ne le contredira sûrement pas.

Nicolas Pépé trompe Steve Mandanda lors de Lille-OM / Ligue 1
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0